Base de données

Archive Databank

Chronologie

Chronologie de +59 à +88
Chronologie de +59 à +88

La chronologie suivante raconte l'histoire du Nouvel Ordre Jedi telle qu'elle est acceptée et prolongée dans le RPG. Certains éléments peuvent être -et sont- en contradiction avec l'Univers Etendu qui a évolué depuis la création de ce RPG en 2003. La chronologie sera complétée au fur et à mesure des événements importants qui se déroulent dans le jeu.

Introduction
Les évènements situés avant +75 n'ont pas été réellement joués. Ils servent d'introduction à l'histoire du jeu de rôle.

+59


Une conférence réunissant tous les gouvernements de la galaxie a lieu sur Néo-Coruscant. Luke Skywalker découvre alors que les Yuuzhan Vong veulent à nouveau conquérir la galaxie et dispose de documents le prouvant. Accompagné de Leris Durron et Yael Desdrinn il essaie de se rendre sur Néo-Coruscant pour dénoncer la traîtrise des Vong mais il est assassiné sur Dagobah et les documents sont perdus. Yael et Leris se rendent sur Néo-Coruscant alors que les Yuuzhan Vong lancent leur attaque. L’Alliance Galactique organise une bonne défense de la planète mais manque d’effectifs. La bataille fait de nombreuses pertes, telles que le général Wedge Antilles, mais la planète est protégée. Le président de l’Alliance Galactique, Kaylon Hiram, déclare la guerre aux Yuuzhan Vong, mais des problèmes se posent en son sein, car certains politiciens offrent ouvertement leurs soutiens aux Yuuzhan Vong. Les Chiss et les Hapiens offrent leurs soutiens à l’Alliance Galactique alors que d’autres gouvernement se proclament neutre ou soutiennent les Yuuzhan Vong.

+65


Après six ans de guerre totale, les Yuuzhan Vong contrôlent une grande partie de la galaxie : ils ont frappés vite et fort, mais l’Alliance Galactique a réagi rapidement elle aussi. De nombreux sénateur anti-Yuuzhan Vong sont retrouvés assassinés et sont remplacés par des sénateur pro-Yuuzhan Vong. Les Jedi apportent leur soutien au président de l’Alliance Galactique et mènent souvent les troupes au combat : quelques uns d’entre eux rejoignent l’armée de l’Alliance.

+69


Ossus est attaquée : les Jedi doivent évacuer leur planète rapidement et trouvent refuge dans la flotte que commande l’amiral Traest Kre’fey. Un plan est mis au point pour reprendre une planète aux Vong pour y reconstruire l’Académie Jedi. De plus en plus de planètes de l’Alliance Galactique proclament leur soutien aux Yuuzhan Vong ou leur neutralité.

+70


Yavin IV est libérée. Jaina Solo et une grande partie des Jedi présent lors de la première invasion des Yuuzhan Vong quittent l’Ordre Jedi laissant Yael Desdrinn, Leris Durron et Kyle Kalek en prendre la tête. Une nouvelle Académie Jedi est construite sur Yavin et tous les Jedi y trouvent refuge pour se préparer à continuer la guerre.

Lancement du jeu de rôle
Les évènements suivants sont le résumé du jeu depuis son lancement.

+75 (en 2003)


Les Jedi reviennent dans la guerre, ils organisent de nombreuses mission pour infiltrer les Yuuzhan Vong ou faire entrer les gouvernements neutre dans la guerre. Le président est assassiné et le sénateur de Commenor, Narvin Teek, prend sa place : il proclame les Jedi hors la loi et déclare publiquement que l’Alliance Galactique soutient les Yuuzhan Vong. Le Conseil Jedi et les militaires anti-Yuuzhan Vong se réunissent sur Yavin IV pour créer la Nouvelle Alliance Rebelle qui combattra les Yuuzhan Vong jusqu’à la fin. Peu après, les Jedi sont obligés de quitter Yavin IV, découverts par les Yuuzhan Vong. La bataille faisant rage dans l'espace de Yavin IV coute la vie au Maître Jedi Zaiwenn Ahès. Le Maître Olcor Edchamb et le Chevalier Solinia Taïgga sont portés disparus. A la suite de cette bataille, les Jedi s’installent secrètement sur Rhen Var pour que leur position soit inconnue. Mais un petit groupe de Yuuzhan Vong découvre l’emplacement de l’Académie. Après une courte bataille, les Jedi sont obligés de battre en retraite.

+75,5


Aidé des Maître Jedi Jaina Solo et Kyle Kalek, les Jedi réussissent à reprendre leur Académie avant que le groupe de Yuuzhan Vong n’envoie les coordonnées de Rhen Var au reste de la flotte. A l'issue de cette mission, Kyle Shinra Kalek quitte le Nouvel Ordre Jedi. Le Conseil des Jedi est dissoud par son dernier et unique membre, Leris Durron, et est aussitôt recréé avec de nouveaux Maîtres Jedi : Leris Durron, Luke Darsh Reeska, Vischnei Sunwalker, Mara Dagorlad et Corran Elestel.

+76 (en 2004)


Nawocca, le maître Jedi wookie, est nommé au Conseil des Jedi. Découverts sur Rhen Var par un vaisseau de reconnaissance de l'Alliance, les Jedi décident de se rendre là ou personne n'aura idée d'aller les chercher : sur Yavin IV. Ils organisent donc une opération de déménagement de grande envergure et prennent soin de sceller le Temple de Rhen Var afin que les troupes de l'Alliance ne puissent pas y pénétrer.

+77 (en 2005)


Les Jedi se heurtent avec difficulté aux disciples obscurs du Nouvel Ordre Sith dirigé par Ken Rhysode et l'ex-Jedi Toryn Sana. Pendant des mois, les Jedi trouvent inexorablement des Sith sur leur chemin jusqu'à ce que Ken Rhysode et Toryn décident de mener une attaque massive sur l'Académie de Yavin IV. Bien que préparés à l'attaque, les Jedi sont submergés mais ils parviennent tout de même à remporter la victoire. Ken Rhysode est tué et Toryn Sana fait prisonnier.

+77,5


Le Conseil des Jedi réintègre Toryn Sana au sein de l'Académie après que ce dernier ait renié sa nature Sith. L'Alliance Galactique renouvelle sa présidence avec la mirialan Delphna Barrion. Cette dernière fait taire tous les partisans des Yuuzhan Vong et décide d'organiser une attaque militaire de grande envergure dans le but de les chasser définitivement de la Galaxie. Son mouvement est acclamé aux quatre coins de la Galaxie. Les systèmes pourtant à la solde de l'envahisseur changent de camp et mettent leurs forces au service de l'Alliance. La présidente fait secrètement appel aux Jedi sur Yavin IV pour porter le coup décisif. Les Yuuzhan Vong sont vaincus et définitivement repoussés en dehors de la Galaxie. Pour remercier les Jedi de leurs actions pendant cette guerre, Delphna Barrion les fait intégrer le gouvernement de l'Alliance Galactique en temps que gardiens de la paix dans la Galaxie. Les Jedi sont invités à déménager sur Neo-Coruscant où l'Alliance a construit un grand Temple à leur image.

+78 (en 2006)


Alors que la présidente Delphna Barrion disparait mystérieusement, de graves attentats sont commis dans les bâtiments du sénat de Néo-Coruscant. Seule l'image d'un homme drapé et doté d'un sabre laser est enregistrée par les holocams des bâtiments sénatoriaux. Les Jedi se retrouvent ainsi accusés de vouloir faire un coup d'état. En l'absence de la présidente, l'autorité militaire organise un blocus autour du Temple Jedi. Assignés à résidence sur Neo-Coruscant et se sentant trahis, les Jedi décident de quitter la capitale et de s'éloigner de toute organisation gouvernementale. Lors de leur évasion, les Jedi forcent le blocus de l'Alliance Galactique en orbite de Néo-Coruscant, et ce grâce à l'aide de la flotte spatiale de Kamino. La flotte de défense de l'Alliance Galactique est complètement détruite. Les Jedi profitent néanmoins de la diversion de Kamino pour couvrir leur retraite vers Yavin IV où ils se réinstallent à nouveau.

+78,5


L'Alliance Galactique organise des représailles et envahit Kamino sous le pretexte de leur protection contre des terroristes Jedi. Plusieurs système stellaires comme Gala ou Corellia désapprouvent ce mouvement de force et quittent l'Alliance Galactique pour monter un nouveau gouvernement connu sous le nom de Gouvernement d'Opposition. Kamino et Yavin IV, représentée par le Nouvel Ordre Jedi, rejoigent le Gouvernement d'Opposition. L'Alliance Galactique développe en secret des soldats d'élite connus sous le nom d'inquisiteurs, spécialement entrainés pour traquer et tuer les Jedi. Devant l'opinion défavorable du sénat, l'Alliance retire ses troupes de Kamino mais attaque en secret les systèmes de Gala et de Yavin IV. Les deux attaques sont repoussées grâce à l'intervention de la flotte du Gouvernement d'Opposition formée à partir des flottes de Kamino, Gala et Corellia.

+79 (en 2007)


Les Jedi combattent aux cotés du Gouvernement d'Opposition sur de nombreux fronts et notamment sur Kamino où l'Alliance Galactique organise un blocus militaire en guise de représailles. Malgré les efforts conjoints du GO et de l'Ordre, l'Alliance mettra plusieurs mois à être délogée de la planète aquatique. Peu de temps après ces évènements, le Gouvernement d'Opposition empêcha inextremis un coup d'état organisé sur Gala par les services secrets de l'Alliance et par l'Inquisitorius. Quelques semaines plus tard, un agent double scientifique préviens le Haut Conseil du GO du développement d'une nouvelle arme par l'Alliance sur Mygeeto. Sous demande expresse du Haut Conseil, l'Ordre Jedi dépêche un commando de Jedi sur place pour une mission sur plusieurs mois. Le groupe de commandos est surpris par l'Alliance et rapidement encerclé. Les Jedi ne parviennent à quitter la planète qu'avec l'aide du GO en accusant un echec cuisant. Le GO profite ensuite d'un vaste mouvement anti-alliance tirant ses sources de ses atrocités commises aux quatre coins de la Galaxie pour contre-attaquer.

Un vaste plan est mis sur pieds pour reprendre Neo-Coruscant. Le GO et les Jedi décident de remonter vers le noyau en prenant système sur système. Le premier système à être repris est le système de Brentaal. Après avoir scellé une alliance avec les Wookiees et avoir capturé les chantiers navals de Kuat, coupant l'approvisionnement militaire principal de l'Alliance, le GO finit par encercler la planète capitale avec la prise de Borleias.

Au cours de l'offensive finale, les Jedi et le GO attaquent trois positions clés : le Sénat, le Temple Jedi occupé ainsi que le Centre de formation Inquisitorial. A l'issue d'un affrontement sans merci, les inquisiteurs et l'Alliance Galactique sont défaits.

Delphna Barrion, retrouvée prisonnière, est libérée et rapidement renommée à la tête de l'Alliance. Elle nomme un nouveau gouvernement et un renouvelle le Sénat. La nouvelle Alliance scelle un traité de paix avec les Jedi et le Gouvernement d'Opposition. Ce dernier est ensuite dissolu en temps qu'organisation non gouvernementale pour l'aide aux mondes en difficultés. Éprouvés par cette guerre, les Jedi se retirent de la capitale, désormais renommée Coruscant, pour rallier Yavin IV. Une présence Jedi demeure néanmoins au sein du Temple Jedi de Coruscant.

+80 (en 2008)


La galaxie demeure à peu près stable pendant quelques mois au cours desquels les Jedi se chargent de démanteler des réseaux de crimes organisés et de trafic d'esclaves dans la Bordure Extérieure. La quiétude est néanmoins troublée par l'attaque surprise de la Maître Jedi Danae qui lance un assaut sur le temple après avoir largué des nanites capables de couper les Jedi de la Force pendant quelques temps. Les conséquences sont catastrophiques : de nombreux Jedi perdent la vie et le Temple est totalement détruit.

+81 (en 2009)


Après l'attaque du Temple de Yavin IV, les Jedi ordonnent sa reconstruction et sont invités à se réinstaller sur Coruscant, dans le Temple Jedi construit après l'invasion Vong et qui abritait jusque là la petite Académie de permanence. Les Jedi décident alors d'agir comme consultants pour le gouvernement de l'Alliance Galactique. Ils n'interviennent qu'à la demande des hautes instances et se chargent de la surveillance globale de la planète aux côtés de Forces de Sécurité de l'Alliance.

Mais un nouvel ennemi, Xan Fel, s'apprêtait à frapper à nouveau l'Alliance. Ce dernier était devenu au fil du temps un nouvel Empereur, contrôlant les Vestiges de l'Empire. Avec l'aide de nanites commandés en secret à la Maître Jedi renégate Danae Lim'nei, les forces des Vestiges parviennent à provoquer la surprise en attaquant le Sénat avec l'aide de plusieurs mondes ayant fait sécession. L'Empire doit cependant faire face aux forces de l'Alliance et à l'Ordre Jedi et finit par perdre du terrain. Les agents de l'Alliance découvrent de plus le projet d'une nouvelle super-arme impériale qui galvanise l'ensemble des forces loyales au gouvernement galactique légitime. L'assaut mené contre le prototype est un succès et Fel est forcé de se retrancher sur Bastion, alors que les principaux soutiens impériaux comme Mygeeto, Bakura ou Dantooine chutent face à la remontée de l'Alliance Galactique. La bataille finale sur Bastion est sanglante, mais l'Empereur décide de se rendre pour éviter un ultime bain de sang. Il est emprisonné pour ses crimes, tandis qu'un nouveau dirigeant impérial est nommé parmi des membres favorables à la paix avec l'Alliance Galactique.

+81,5


Après une courte période de stabilité, la représentation au Sénat du secteur Kuat est mise à mal par l'assassinat de ses représentants. Après enquête, les Jedi et l'Alliance découvrent l'implication d'un petit mais puissant groupement Sith, cherchant à déstabiliser la galaxie. Deux Sith, l'Exécuteur et le Maitre des Arcanes parviennent à rallier plusieurs systèmes sous la bannière d'un nouveau groupement, la Ligue, et à constituer une flotte assez puissante pour affronter l'Alliance de front.

+82 (en 2010)


Contre toute attente, les Sith révèlent leur force de frappe par surprise en attaquant directement Coruscant. Pris par surprise, les Jedi et les hauts représentants de l'Alliance ont à peine le temps de fuir avant que la capitale ne tombe aux mains des Sith. L'Ordre Jedi prend la direction du monde originel de Tython, où ils s'installent bien à l'abri au sein du noyau, tandis que les représentants de l'Alliance établissent leur QG au sein même de la flotte leur étant restée loyale. Les Jedi et l'Alliance travaillent conjointement à infiltrer et à éliminer les soutiens des Sith, et portent un grand coup en les empêchant de prendre le contrôle des chantiers navals de Fondor. Par la suite, les Jedi traquent et éliminent l'Exécuteur. Grâce aux soutiens des mondes membres, l'Alliance constitue avec une rapidité extraordinaire une gigantesque armada à même de transpercer les lignes Sith. Grâce à l'armada, l'Alliance reprend Brentaal puis Coruscant. Mais tandis que les Jedi éliminent le Maître des Arcanes, un troisième Sith se révèle, répondant au nom de l'Architecte. Cette dernière dispose de nombreux avantages sur ses ennemis, notamment des agents infiltrés à des postes clés. Afin de faire tomber le plus puissant d'entre eux, contrôlant la planète Balmorra, l'Ordre dépêche sur place une force exceptionnelle et maintient un siège pendant plusieurs jours jusqu'à le faire tomber.

+83 (en 2011)


Les efforts de l'Ordre se concentrent sur l'identification et l'élimination des autres agents dormants à la solde de l'Architecte. Acculée de toutes parts, l'Architecte se retranche sur Kuat non sans avoir mis en route son dernier plan diabolique en capturant des membres clé du gouvernement. Finalement, l'Ordre Jedi parvient à prendre d'assaut la forteresse volante de la Sith, à sauver les otages et à éliminer définitivement leur némésis. La Ligue est ensuite dissoute par l'Alliance Galactique et ses ressources sont redistribuées par les services gouvernementaux afin de contribuer à l'effort de reconstruction sur les mondes ayant subi la guerre.

Parallèlement, l'Ordre quitte Tython pour rejoindre le Temple historique de Coruscant, alors en reconstruction. Il débute également une enquête concernant des disparitions répétées de ses membres dans la Bordure Extérieure. L'enquête met en évidence l'implication de la Hutt Pamela Besadii Diori, qui s'adonne à une véritable vendetta contre l'Ordre. Le Conseil des Jedi décida d'agir et d'envoyer un contingent de 20 Jedi en couverture avec l'aide du Kajidic Hutt concurrent de Qorba le Hutt. L'opération dure plusieurs semaines et permet à l'Ordre de démanteler l'organisation criminelle de l'intérieur tout en éliminant la menace que constituait Pamela la Hutt.

+84 (en 2012)


Après une période de relative stabilité, l'Ordre parvient à re-déployer ses effectifs afin de surveiller les secteurs externes de la Galaxie. La surveillance permet de mettre en lumière une tentative de complot intergalactique visant à infiltrer le gouvernement et les plus puissantes corporations galactiques. Les éléments fondateurs de ce complot doivent être déployés au cours des Jeux Intergalactique d'Adumar mais l'Ordre parvient à infiltrer la manifestation et à stopper net les activités suspectes.

Par la suite, l'Ordre intervient sur diverses planètes où son soutien s'avère nécessaire. Une force de soutien est notamment dépêchée sur Brentaal IV après un tremblement de terre catastrophique qui ravagea une grande partie de la planète. L'Ordre participe à l'effort humanitaire et assure la protection des populations face aux criminels qui tentaient de tourner la situation à leur avantage.

+85 (en 2013)


Face à une situation d'invasion droïde sur Balmorra, provoquée par l'excavation d'une ancienne usine droïde, les Jedi dépêchent un groupe d'intervention exceptionnel pour protéger la population. Avec l'aide de l'Alliance Galactique, ils parviennent à contenir les armées droïdes rendues folles qui se déversaient sur les populations civiles et à éliminer l'ordinateur central responsable de l'invasion.

+87 (en 2015)


Après plusieurs années de crise, de guerre froide et de conflit, la confédération Seswenna est vaincue par l'Alliance Galactique et Eriadu. La Super Arme Tarkin II est détruite et les restes de la Ligue de Kuat sont anéantis par l'ordre Jedi.

+88 (en 2016)


Attaquant par surprise, des Sith envahissent le Sud de la galaxie, établissant un Empire remontant jusqu'à Thyferra et Pax. Le président Vossel et sa famille sont brutalement assassinés sur Coruscant par un commando Sith, plongeant l'Alliance Galactique dans la tourmente. Le sénateur Vorth Dagon du système Ailon est élu président.

+89 ( en 2017)


Les Sith gardent durant cette année leurs positions. Cependant un conflit sur Malastare naquit. L'occupation Sith créé des tensions qui grandirent de jour en jour, jusqu'à aboutir à une guerre ouverte sur la planète, entraînant l'armée du général Bivien Numb aidée des Jedi lutter contre les troupes Sith. La guerre se déroulant essentiellement sur cette planète, l'Alliance ne voit pas ce que prépare son ennemi dans l'ombre, car un danger plane sur eux...
Sur Corellia une nouvelle organisation criminelle, l'organisation Katarn, se révèle au grand jour et l'Ordre Jedi, de son côté, redécouvre des vestiges de son Ordre sur Marfa ainsi que sur Aduba.

+90 ( en 2018)


La bataille d'Eriadu marque la victoire de l'Alliance contre les Sith, mais cette dernière s'ébranle aussitôt face à une vague d'assauts surprises sur les planètes abritant les temples Jedi, profitant d'une République affaiblie par le déploiement visant Eriadu. Coruscant et le Temple Jedi se retrouvent une nouvelle fois aux mains de l'ennemi. Une nouvelle purge chez les Jedi se réalise, les réduisant à une cinquantaine de survivants. Une faction démantelée, une galaxie à nouveau condamnée à la nuit. Ainsi commence l'ère des ténèbres...
Le sacre des Sith sur Coruscant marque le coup d'Etat publique du dernier des généraux de l'Empereur sur celui-ci. Le régicide proclame donc son règne en tant que Darth Imperium. Les Sith ont alors le contrôle de la galaxie, leur nouveau territoire s'étendant dans tout le Sud, Sud-Est et le centre de la galaxie. Une poignée de Jedi survit de peu grâce à l'intervention de l'ancien Maître Dreis, anciennement châtié de l'Ordre, tandis que d'autres sont éparpillés dans la Galaxie pour survivre. Les vestiges de l'Alliance cherchent alors un nouveau foyer. Petit à petit, les Jedi se regroupent sur une station spatiale réhabilitée du nom de l'Egide.

Un nouveau conseil Jedi composé de 4 membres: les Maîtres Okins, Shin'Key, 'Nil et Elestel, se forme. Ainsi, de nouvelles missions se réalisent. L'Ordre revient en travaillant sur les négociations d'une nouvelle Alliance avec les derniers systèmes libres du joug des Sith. L'Alliance des Peuples Libres voit le jour, Mon Cala pour capitale, où l'Ordre établit une ambassade. Les premières victoires sur Taanad et Farstine trouvent un écho dans la galaxie. Cependant la perte de Mandalore et la traîtrise d'une partie des Mandaloriens envers l'APL affecta beaucoup la jeune puissance libératrice, ce qui n'empêcha pas l'Alliance de remporter une victoire sur Kashyyyk.
Mais l'Ordre Jedi doit faire face à la perte des holocrons cachés par le Maitre Fligey, ainsi qu'à un intru dans leur rang. Deux apprenties sont assassinées dans leur nouvelle enclave, basée sur Munto-Codru. L'enquête permet de trouver et de confronter l'un des 4 seigneurs généraux d'Imperium. Mais 3 autres attendent, drapés dans l'ombre... Pour renforcer la sécurité et l'efficacité de l'Ordre, un Chevalier est nommé responsable de l'ambassade et le conseil compte le Chevalier Kiers parmi ses rangs, responsable guérisseur.