Base de données

Archive Databank

Cours et formation

Précisions sur certains pouvoirs de la Force
Précisions sur certains pouvoirs de la Force

Détection des auras


Les Auras sont un concept abstrait qui n'a pas de réalité tangible. Une aura est simplement la zone dans laquelle la nature d'un individu a une influence directe sur son environnement. Il n'est pas possible d'identifier directement une aura avec le sens de la vie. Cette technique permet de percevoir des "présences" et de reconnaître éventuellement celles que l'on connait. Cette reconnaissance se base sur le ressenti personnel du Jedi vis à vis de ladite personne.

Détection de l'alignement


L'alignement dans Star Wars est un pilier de l'univers, mais aussi quelque chose de totalement intangible. L'alignement n'est pas détectable par définition. Il n'est pas non plus perceptible directement dans l'Aura puisque celle-ci est basée sur un ressenti personnel. Les Jedi / Sith / autres puissants dans la Force ou avec un niveau de maîtrise suffisants et un alignement prononcé sont clairement identifiables comme bienfaisants et malfaisants. Pour peu qu'ils ne cherchent pas à le cacher. Un Sith puissant cachant sa nature (et sachant le faire) serait extrêmement difficile à découvrir pour un Jedi. De même qu'un Jedi déchu pourrait encore circuler dans le temple sans trop alarmer. La lecture des pensées et des émotions sont les meilleurs outils pour ressentir des choses anormales ou apaisantes chez quelqu'un. De manière générale, seuls les alignements les plus radicaux ont un impact direct sur l'environnement et les gens alentours.

Détection du danger


Il ne s'agit pas d'une capacité qu'on active ou pas mais d'une faculté spontanée, que le Jedi doit apprendre à cultiver. Au début de sa formation, le Jedi devra se mettre dans un certain état d'esprit pour qu'il l'aide. Plus tard, à mesure que sa maîtrise de la Force grandit, elle devient largement automatique. Par ailleurs, selon la forme de combat employée et le focus du personnage sur sa défense dans l'action, la détection du danger sera plus ou moins efficace. En Soresu, notamment, c'est le cas. Beaucoup moins lorsque l'on est dans l'état d'esprit par exemple du Djem-So. Ça n'est en aucun cas une capacité dont on se sert consciemment.

Télépathie


Transmettre à quelqu'un une image, une impression ou un sentiment n'est pas difficile. En revanche, il est rare qu'un Jedi puisse communiquer verbalement par la pensée. Il s'agit d'une pratique qui requiert une grande concentration et qui est souvent favorisée par l'existence d'un lien entre les deux interlocuteurs. Dans ce cas, l'échange se restreint à une phrase de quatre ou cinq mots. Il est également plus facile de transmette une pensée verbale à quelqu'un qui se trouve dans son champ de vision qu'à quelqu'un qui se trouve à plusieurs années lumières de soi.

Lecture des pensées


La lecture des pensées est une forme avancée de la télépathie. Son utilisation demande beaucoup de concentration, même si la cible est un novice ou un initié. Inversement, empêcher quelqu'un de lire dans ses pensées requiert de la pratique et de la volonté.

Célérité


Lorsque le Jedi utilise la célérité, sa perception du monde extérieur est ralentie. Bien qu'il s'agit d'une pratique très répandue, elle n'est pas sans danger. Elle pousse le corps du Jedi à dépasser ses limites, si bien qu'une utilisation prolongée peut provoquer des lésions qui seront difficiles à traiter. Après une utilisation intensive ou prolongée, le Jedi doit s'accorder une phase de repos. Et naturellement, l'utilisation en combat au sein de passes d'armes et susceptible d'entraîner des os cassés, articulations déboîtées, etc. Ça n'est pas parce que vous allez plus vite que vous êtes plus résistants et les chocs cinétiques sont démultipliés d'autant.