Nick Kear

Nick Kear
Maitre Jedi Gardien, Responsable sécurité de l'enclave de Munto Codru
Genre
Masculin
Race
Humain
Âge
26 ans
Lieu de naissance
Corellia

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
65 ap. BY (26 ans)
Lieu de naissance
Corellia
Affiliation

Recherche du dossier " Nick Kear ".....

2 dossiers trouvés....

Nick Kear


Evan Kear

Chargement du dossier " Nick Kear "...

[ Extrait du rapport d'observation ]

D'après les test sanguins effectués, le jeune voyou récupéré par l'Ordre le 24/08/+81 est reconnu issue de l'union de deux Chevaliers Jedi disparus depuis l'an +63 : Evan Kear et Siri Ors. Le prénom du garçon recueilli semble avoir été donné par des malfrats de Taris pendant son enfance dans la rue.

Plusieurs notifications quant à son manque de maturité, de respect et son excès d'assurances ont été remarqué dès son premier mois à l'académie. Un accrochage avec le Padawan Ven'ari a d'ailleurs mis fortement en question sa capacité d'insertion. Il a cependant été décidé de le nommer Padawan sous l'enseignement du Chevalier Celegorm Virod, nouvellement adoubé et connu pour sa discipline. Chose qui ne pourra qu'être bénéfique au jeune humain.

[ Padawan Nick Kear ]



6 mois après son intégration, le jeune Kear obtient des performances plutôt faibles par rapport à ses condisciples. Son immaturité et son manque d'éducation troublent parfois la concentration des autres élèves en plus de la sienne. Il obtient cependant des aptitudes intéressantes au maniement du sabre laser.

Son comportement semble changer drastiquement depuis le jour de la mort du Padawan Ficejet, qui semble s'être sacrifié afin de le protéger. Une humeur changeante est remarquée chez lui après cela, son esprit joueur semble s'atténuer par moment. Un soutien psychologique est mis en place par le biais de ses condisciples et supérieurs peu après, où deux séances d'internement ont été décidé.

Le Jedi Squadron informe le conseil des aptitudes de pilotage de l'adolescent. Malgré son âge et sa tendance à se mettre en danger, il est décidé de l'intégrer à ce corps de pilotage afin de cultiver ses bons côtés et de renforcer sa confiance en lui-même.

[ Guerre contre la Ligue et retour des Sith ]

Cette guerre a visiblement marqué le Padawan. Face à ce drame humain et à sa première expérience face au Côté Obscur, il semble se sentir obligé d'agir malgré son manque d'expérience. Ainsi, son manque de sagesse l'a poussé à attaquer deux membres du Triumvirat Sith : l'Executeur et le Maître des Arcanes. Le premier lui a pris sa main droite, tandis que le second lui aura fait subir l'implantation de centaines de fines aiguilles de cortosis quelques mois plus tard. L'analyse psychologique est formelle sur ce point : ses traumatismes l'ont poussé à se dévier de la philosophie de l'Ordre. Nick Kear commence à arborer une pensée plus proche des Jee'dai que des Jedi.

[ Départ de l'Ordre ]

Le Padawan Kear annonce sa démission auprès de l'Ordre Jedi, ses motivations ne sont pas communiquées. Une colère envers l'Ordre se fait toutefois ressentir. On repère sa présence en tant qu'escorte bénévole pour les peuples en plein exode suite à la guerre. Il disparaît peu après la mort de son Maître, qu'il a du ressentir à travers la Force.

[ Isolement sur Kashyyyk ]

Selon son témoignage, il aurait passé plus d'un an en ermite sur Kashyyyk, inspiré par les chroniques de Jolee Bindo. Installé dans les terres d'ombres, son organisme a maintes fois souffert comme l'a stipulé le rapport médical +90. De multiples cicatrices sont remarquées, ses papilles gustatives endommagées, sa dentition a eu besoin d'un remplacement intégral, sa prothèse a perdu son enveloppe synthétique également. Il reconnaît avoir connu la folie par moments. Cet exil a eu le mérite de l'assagir, reniant ainsi son ancienne philosophie proche Jeedai. Il se revendique comme serviteur de la Force vivante. Bien que n'ayant pu travaillé son maniement du sabre laser, L'exilé n'a pas délaissé sa pratique des pouvoirs de la Force, notamment de la télékinésie.

[ Retour du Padawan ]

C'est en début de l'an +90 que le Padawan Kear réintègre l'Ordre Jedi, prenant conscience que son rôle est de prendre part à la Guerre contre le nouvel Empire Sith. Il devient à sa propre demande l'élève du Maître Okins après la débâcle de Coruscant. Le chamboulement géo-politique et l'épouvantable réduction de l'Ordre Jedi le force à se mettre en avant, n'hésitant pas à présenter divers projet à son Maître afin de rétablir un certain équilibre dans les rangs de l'Ordre. Par ce biais, il démontre une certaine maturité lui valant une attention particulière de la part de certains Maîtres.

[ Chevalier Kear ]

Le 14/08 +90, Nick Kear est adoubé lors d'une cérémonie médiatisée par l'APL. Ce coup d'éclat fait de lui l'un des Jedi les plus recherchés par l'Empire Sith, avec une prime de 4 millions de crédits pour celui qui arrivera l'attraper, ou le tuer. Ses nouveaux devoirs lui incombant de prendre un élève, il le trouve rapidement en la personne du Caamasi Casus Benk'hal. Un mois après, il obtient également la responsabilité de la Padawan Firrereo Ashe Kervan.


Données endommagées... Veuillez patienter...

Description physique & morale

Genre
Masculin
Race
Humain
Taille
1 m 82
Sensible
Oui

Physique :

D'une nature svelte, ses entraînements lui ont octroyé une musculature raisonnable. Les analyses médicales ont indiqué dès son adolescence la présence de sérieuses cicatrices sur le corps. Les cheveux coupés depuis son adoubement, il a adopté une coupe aux cheveux mi-longs. Les traits de son visage sont assez fins et son regard est accompagné d'une teinte noisette. Quelques cheveux blancs ont commencé à parsemer ses cheveux en dépit de son jeune âge. Certains pensent que cette chute de mélanine est dû aux traumatismes qu'il a subi au long de son exil.


Tenue vestimentaire :

En raison d'une galaxie où les Sith sont en position de supériorité, Nick porte une veste en cuir marron afin de cacher son identité lors des missions en territoire Sith. Lorsqu'il est dans un territoire Jedi ou Alliance des Peuples Libres, il n'hésite pas à revêtir un habit Jedi qu'il a confectionné pendant des jours. Cette tenue se traduit par une tunique noire accompagné par des motifs bleu énergie.

Psychologie :

Nick a longtemps été une personne instable par le passé. Son long exil lui a permis d'acquérir le contrôle de ses émotions, mais il sait que cet équilibre est une chose qu'il doit veiller à chaque instant sous peine de rechute. Par moment, son esprit éprouve une fatigue aiguë face à cette guerre qui l'oblige à s'isoler le temps de méditer et d'assainir son esprit. Bien qu'ancien pilote du Jedi Squadron, il préfère se trouver vers l'étude de la diplomatie et de l'investigation, sans compter la formation des apprentis. D'une nature à vouloir aider, surtout les plus jeunes, Le jeune homme s'est en effet découvert un véritable épanouissement à donner des cours à qui le souhaite.
Préférant la discrétion quant à sa personne, son adoubement utilisé en tant qu'outil de propagande l'a forcé à faire connaître son visage à la galaxie, chose qui lui déplaît intérieurement. C'est une personne qui prend énormément sur lui, cachant plutôt bien ses émotions négatives pour ne pas impacter les autres Jedi. A présent Chevalier, il n'a pas le temps de se plaindre. Il a des devoirs, et compte les assumer.

Style de combat :

En raison de sa condition physique, Nick n'a jamais été quelqu'un de prédisposé à un style de combat axé sur la puissance physique. Ainsi, il s'est construit progressivement un style de combat à travers les formes II, III et IV. Il s'adapte en fonction de son environnement et de son contexte. En extérieur, il use d'une combinaison entre le Makashi et l'Ataru à l'instar de Shaak ti. A l'inverse, un couloir étroit l'oriente vers les Formes II et III. Face aux tirs de blasters, son style se transforme en une pure utilisation du Soresu. forme qu'il juge être la plus adaptée à la philosophie Jedi.

[ en cours]