Nelya Ryo

Nelya Ryo
Novice Guérisseur
Genre
Féminin
Race
Twi'lek
Âge
19 ans
Lieu de naissance
Ryloth

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
74 ap. BY (19 ans)
Lieu de naissance
Ryloth
Affiliation

Nelya est une twi'lek appartenant au clan Ryo qui vit sur Ryloth. Elle n'a pas de frère ni de sœur, et vit avec ses parents dans la maison familiale. Attirée depuis la tendre enfance par les sciences, Nelya consacre beaucoup de son temps à l'étude de cette discipline. En plus de cette passion, elle se fait former continuellement par ses parents afin de tenter de faire partie de l'élite de son clan, malgré le fait qu'elle soit une fille. En effet, ses parents déçus de n'avoir eu qu'une fille, firent passée Nelya pour un garçon durant toute sa jeunesse, en espérant que le secret soit gardé, et qu'elle puisse être un jour à la tête de son clan. Malheureusement, ce qui devait arriver arriva : Nelya grandit et son corps devint celui d'une jeune femme twi'lek, ne pouvant plus tromper aucun membre de sa famille. Une fois la supercherie découverte, certains membres essayèrent d'attenter à sa vie, pour se venger de cette hérésie, en engageant un chasseur de prime dans le plus grand des secrets. Un jour, en faisant son footing quotidien hors de la maison familiale, Nelya sentit comme un bourdonnement au fond d'elle, faisant naître en elle un étrange sentiment de peur. Elle s'arrêta net instinctivement, et vit passer devant ses yeux un laser qui se heurta contre un rocher non loin de là. A ce moment, elle comprit que ce tir lui était destiné, elle continua donc son chemin en quatrième vitesse, n'étant plus très loin de la maison. Elle parvint sans encombre à retourner auprès de sa famille, qui s'empressait de regarder à l'horizon, alerté par le bruit du tir. Nelya fit part de son expérience à ses parents, qui comprirent rapidement qu'elle avait fait usage de la force. Pris de remords de part la situation de leur fille, ils lui parlèrent longuement de l'ordre Jedi. Sachant sa vie en danger et que son espoir de faire parti de l'élite était vain, Nelya décida de rencontrer les membres de cet ordre, dans l'optique d'en faire parti, poussée par le simple désir d'avoir un avenir en tant que femme twi'lek. Aussi, elle espère que cela lui permette d'en apprendre plus sur les sciences, mais également de pouvoir lutter contre les injustices dont elle a été victime durant sa jeunesse.

Description physique & morale

Genre
Féminin
Race
Twi'lek
Taille
1m65
Sensible
Oui

Sa couleur de peau est bleu plutôt clair. Elle mesure 1m65 et est plutôt fine. 

Nelya est une twi’lek très portée sur les études, elle apprécie beaucoup apprendre de nouvelles choses, peu importe le sujet. Elle a bonne mémoire et retient aisément les choses simples. Elle réagit très rarement de manière impulsive, elle sait user de sa tête afin de toujours trouver une solution réfléchie.

Quand il s’agit de biologie, Nelya est très impliquée, elle aimerait être capable de soigner les blessés, pour cela, elle a déjà beaucoup étudié sur Ryloth, sa planète natale. Nelya n’a cependant encore jamais eu l’occasion de mettre son savoir en pratique.

La partie pratique n’étant pas son atout majeur, la twi’lek met un point d’honneur à s’entrainer régulièrement et rigoureusement. Elle n’est pas vraiment sportive mais effectuait assez souvent des footings sur Ryloth, elle est donc assez endurante. Elle pratique les exercices de méditation dans la salle appropriée, et passe souvent du temps dans la salle des archives.

Nelya est très attachée aux règles Jedi, elle éprouve un immense respect envers son maitre Nick Kear, même si elle risque de devenir cardiaque à cause de lui.

D’une manière générale, Nelya n’apprécie que peu la compagnie des hommes twi’lek, mais n’a aucun problème avec les individus d’autres espèces. Elle se montre généralement douce et souriante envers les gens qu’elle ne connait pas, mais son caractère perfectionniste a tendance à gêner ses camarades les plus impulsifs. Cependant, si quelqu’un la contredit alors qu’elle a véritablement raison, elle part au quart de tours et s’énervera si on continue de la contredire.