Anthea Gierzsal

Anthea Gierzsal
Padawan Consulaire
Genre
Féminin
Race
Humain
Âge
21 ans
Lieu de naissance
Nar Shaddaa
  Anthea est un ancien personnage et ne fait plus activement partie du jeu.

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
71 ap. BY (21 ans)
Lieu de naissance
Nar Shaddaa
Affiliation

Prélude : Enfance et Jeunesse sur Nar Shaddaa


Née sur la terrible lune des contrebandiers, issue d'une famille d'esclaves étant à la solde d'un Hutt, elle n'a que très peu de souvenirs de cette période là. Néanmoins, elle se souvient d'avoir été peu maltraitée avec ses parents qui travaillaient dans une Cantina. Elle fut pariée et perdue à l'âge de cinq ans au Sabacc et devint la propriété d'un petit chef de gang, notamment surtout connu pour ses escroqueries. Elle ne se souvient qu'extrêmement vaguement de ses parents, ni même de leur visage. Sa sensibilité à la Force lui attribua un certain intérêt de son nouveau propriétaire qui lui apprit très rapidement le jeu et se servait de ses intuitions pour gagner encore plus d'argent dans une des salles clandestine de jeu et de pari illégaux qu'il possédait. Elle continua ainsi sa vie jusqu'à ce qu'elle fut très récemment découverte par un Jedi accompli lors d'une de ses missions. Plus elle prenait de l'âge, plus son statut changea. Quand elle n'était qu'une petite fille, Anthea était considérée comme un petit animal qui servait de talisman de chance pour son propriétaire et à mesure que son âge passait, elle découvrit peu à peu la vrai nature de sa condition en prenant la mesure qu'elle ne pouvait disposer d'elle-même. En effet, plus elle grandissait, plus elle se devait d'accéder à toutes les requêtes de son maître qui contrôlait chaque aspect de sa vie, s'amusant de l'enfant comme si elle n'était qu'une poupée, un jouet. Les changements commencèrent minimes : dès l'âge de huit ans, elle se devait de s'habiller d'une certaine façon, et chacun de ses mouvements commencèrent à être dicté.

Auparavant, elle ne passait que quelques heures par jour au casino tandis que le reste de ses journées se contentaient d'être constitués de jeux à la cuisine, avec les autres domestiques, et puis, le Sabacc, c'était assez rigolo à jouer. Plus le temps passait, plus elle était exploitée pour ses capacités innées et plus elle devenait une véritable joueuse redoutable. Au début, elle était surtout à côté de son maître en lui susurrant ses intuitions mais dès l'âge de quatorze ans, il commença à lui faire faire de vrais parties où elle n'était plus qu'observatrice, mais joueuse. Il se passait des crimes infiniment plus grave sur cette satanée lune dit comme cela, mais, à force d'enchaîner des parties où elle gagnait la plupart du temps contre de dangereux criminels mauvais joueurs, il lui arriva quelques mésaventures. Dès que ses premières formes firent leur apparition, le statut de l'adolescente changea quelque peu, et puis, avec l'argent qu'elle apportait à son maître, la petite salle obscur de jeux et de paris illégaux s'était surtout transformé en véritable casino, elle devait à la fois divertir les clients par sa jolie, en leur tenant compagnie et les poussant à boire, que de continuer à les plumer. Anthea détestait cette vie. Vers ses dix-huit ans, la jeune fille fut découverte par le maître Jedi Doran Figley qui, ayant décelé son lien avec la force, l'a racheta en échange d'un assouplissement de la justice avec son ancien propriétaire, pour lui donner sa liberté et lui proposa de rejoindre l'ordre. Il lui parla quelques instants de Coruscant. Sous couverture, la jeune femme ne le reconnaîtra pas quand elle le retrouvera au temple.

Au tout début, surprise, Anthea refusa sa proposition, voulant profiter un petit peu de sa liberté. Elle passa les mois qui suivirent à continuer de jouer, puisque c'était la seule chose qu'elle savait faire, et cette fois-ci en amassant ses gains pour elle-même. La jeune femme changea drastiquement d'apparence, elle à qui on avait tout dicté, et se fit même tatouée sur un coup de tête. La jeune femme passa peut-être entre six mois et un an dans cette condition là, et essaya même de retrouver la trace de sa famille sans grand succès. Elle, qui pensait connaître assez bien les méfaits de cette planète par sa connexion avec les malfrats, fut surtout choquée par tout ce qu'elle voyait, découvrant les voleurs d'organes du Soleil Noir par exemple, ou encore même, la prostitution enfantine dont elle avait eu la chance d'y échapper. C'est pour cette raison là, outrée parce ce qu'elle avait vu, qu'elle se décida finalement à l'âge de dix-huit ans d'intégrer l'Ordre Jedi avec le fantasme d'aider à l'amélioration de la galaxie pour que de telles choses n'existent plus, soient combattues.

Acte I, Novice : Et Maintenant ?


Anthea monta pour la première fois de toute sa vie dans un vaisseau. Ce n'était qu'une petite navette, stable, reliant les principales routes de l'espace, mais, elle n'apprécia pas beaucoup le voyage, n'était pas du tout habituée à tout cela. Elle partagea d’ailleurs cette même navette qu’avec un jeune nautalon du même âge du nom de Maat Kowan. Perturbée par cette première expérience, la jeune femme n’y fait guère attention alors qu’il deviendra un de ses camarades. Elle arriva un peu sonnée, baluchon sur l'épaule, à Coruscant et se mit directement en quête du temple. Tout juste arrivée, la jeune femme aura déjà réussi à faire une entrée assez remarquable de part son attitude si particulière. Réjouie par cette nouvelle vie, il ne tient plus qu'à elle de découvrir ce que signifie réellement être un Jedi et de faire ses premiers pas dans cette nouvelle voie. Pour le moment, tout lui semble très mystérieux et elle a très à cœur de commencer au plus tôt son entraînement, ainsi que d'en apprendre davantage sur tout ce qui l'entoure. Ayant été accepté par le Maître Figley, elle en garde un excellent souvenir, une certaine affection et un profond respect, sans savoir que ce dernier était celui qui lui permit de sortir de sa condition d’esclave. Elle commença également à se lier avec les autres apprentis et sentit en son fond intérieur qu'elle pourrait bien s'entendre avec tous, mais que surtout, cet endroit pourrait devenir sa maison.

La jeune femme s'amusa énormément avec ses autres camarades lors de parties de Sabacc et fut même choquée par la chance de sa colocataire, Ashe Kervan, qui gagna beaucoup de manches alors qu'elle venait à peine de lui expliquer les règles. Elle fut néanmoins peinée et touchée par l'attitude de Rosta Lopa qui semblait avoir avec lui un très lourd passif. Cela la motivera encore plus à faire de la galaxie un meilleur endroit où personne ne souffrira, douce utopie, certes, mais Anthea n'est pas dupe, elle ne veut pas transformer cette endroit en un lieux de contes de fées, mais simplement supprimer les atrocités. Elle assistera ensuite à un très beau duel entre Jens Niktono et Sul Adûn contre le maître qu'elle avait rencontré la veille, ce qui lui permit d'entrevoir ce que la force pouvait apporter à ceux qui pouvait s'y ouvrir.

Le lendemain, elle causa une certaine dispute entre ses nouveaux camarades et elle, repensant aux blessures de son passé, causé par une simple discussion banale. Cela lui apportera quelques enseignements, s'étant emporté violemment pour rien, devant encore beaucoup travailler sur elle si elle espère un jour poursuivre correctement l'enseignement de la voie Jedi. La jeune femme a ainsi débuté son premier cours à l'académie avec le Maître Figley, accompagné des autres novices. De ce premier cours, de cette nouvelle promotion, la jeune femme aura surtout remarqué que Maat était un peu barbant, lui en voulant encore un peu pour ses propos à son égard lors de la petite dispute à son sujet qui avait été provoqué par cette dernière précédemment. Elle a beau voir que le jeune homme est un être doux et gentil, mais la jeune femme a un peu de mal avec. La jeune femme a aussi pu remarquer qu'elle pouvait compter sur Ashe, bien qu'elle n'est pas du tout l'habitude d'avoir de réels amis. Ce premier cours permis aussi à Anthea de rencontrer Kam avec qui une petite animosité, quelque chose de physique qui ne passe pas entre les deux. Ce cours fut donc autant un premier pas dans la vie de Jedi d'Anthea, lui permettant d'avoir ses premiers éléments de réflexions, qu'une découverte pour sa propre existence, ayant des liens avec les autres se formant. Enfin, elle eu une discussion avec Ashe au sujet de son comportement envers les autres. La jeune femme s'est raidit aussitôt, se rappelant son passé, mais cela ne lui empêcha pas d'en tirer une leçon. Si tout cela était encore dure pour elle, si cette dernière avait encore du mal à s'adapter à son nouveau statut, elle devrait très certainement faire de grands efforts pour arriver à concilier sa personnalité et à désapprendre toute une vie de servitude. Se sentant très bien avec cette dernière, Anthea a décidé de lui faire entièrement confiance et a décidé d'essayer de faire quelques efforts. Elle eut même une bataille d'eau avec d'autres membres de l'Ordre près du lac, ayant pour la première fois de sa vie, de vrais moments de joie.

La jeune femme suit son chemin dans son apprentissage, toujours aussi laborieusement, dû à sa personnalité... Particulière. Elle se trouva même quelques nouvelles amitiés en la présence de ses aînés avec qui elle bu illégalement de la bière. Elle fit surtout la connaissance de Shynia, amante d'Ashe pour qui elle a énormément d'affection. Ne se doutant pas une seule seconde du trouble que cette dernière a en elle, la jeune femme failli en venir aux mains avec cette dernière, ne supportant pas voir son amie attristée par le comportement de sa moitié, ce qui fut quelque chose d'instinctif et pourtant une première pour Anthea. En effet, la jeune femme s'était toujours montré très égocentrique, n'ayant jamais rencontré auparavant dans sa vie quelqu'un pouvant lui témoigner de l'affection ou de l'aide. La jeune novice s'étant toujours montré assez écervelée, se montra beaucoup plus attentive à ses camarades et son désir de les protéger l'a fit quelque peu changer. Elle mit, ainsi, de côté quelques heures son caractère volcanique pour se concentrer sur ce que les autres pouvaient ressentir et ainsi se montra presque plus sage en tentant de réconforter les personnes qui étaient impliqués, non sans s'approcher de Shynia pour laquelle elle ressent de l'animosité, ayant vu Ashe fondre en larmes dû au comportement de cette dernière. La jeune femme n'eut peu de temps pour souffler. Tandis qu'elle prit plaisir à commencer à s'entraîner au Blaster, elle découvrit un certain engouement pour l'activité physique, lui permettant de renforcer son lien avec la force, en se concentrant, en réussissant à se calmer, à se canaliser ainsi.

Tout cela fut de courte durée, chaque membre du temple fut demandé lors d'un rassemblement général, demandant des volontaires pour une mission de sauvetage et de renfort face à une armada Sith. La jeune femme, étant pour la première fois mêlée à une bataille spatiale, se sentit très mal avec les turbulences, paniquée, elle ne fit pas grand chose au tout début. La jeune femme n'arrive à se calmer que quand elle monta dans une tourelle d'un transport qu'ils venaient de voler. Assez maladroite au début dans ses tirs, ne connaissant pas du tout les points faibles des appareils, mais, épaulée par ses camarades, elle ressentit de nouveau un grand apaisement par la concentration, oubliant sa peur. Ils débarquèrent ensuite tous dans le hangar du vaisseau amiral Sith, et là une bataille s'en suivit. Anthea essaya de redoubler de courage et d'ingéniosité, protégée par ses aînés de l'Ordre, mais fut malheureusement touchée à la jambe. Elle devra garder des bandages pendant plusieurs semaines. Elle ne fit attention à cette dernière qu'à la fin du combat l'adrénaline insufflant dans ses muscles une volonté d'agir qu'elle n'eut au début de la bataille, étant pétrifiée par les soubresauts de la navette sous le feu de l'ennemi. Une fois tous à l'abri, le hangar étant sécurisé, elle remarqua aussitôt la blessure à sa jambe et ne pu s'empêcher d'en être révulsée, vomissant le contenu de son estomac. Une fois les premiers soins administrés, elle sentit toute la pression des dernières heures se relâcher, lui procurant un sentiment de vertige et d'épuisement. La jeune femme rentra ensuite au temple pour se reposer, tout comme avec les autres membres de l'Ordre, s'endormant dans le vaisseau, ne ressentant plus la moindre crainte spatial après la violence de la bataille qu'ils eurent escompté.

Anthea restera immobilisée pendant plusieurs jours, ne pouvant s'appuyer sur sa jambe valide, et profitera de ce fait là pour passer pas mal de temps aux archives. Après tout, elle s'était engagée dans une bataille en ne connaissant aucun aboutissement ni conséquence de leur acte, connaissant que très peu la géo-politique de leur galaxie, ni le peuple Sith, n'étant même pas était au courant de ce qui pouvait se passer avec le traité de non-agression entre les deux. Cette première mission l'a mettra dans une position où elle sortira de son petit monde pour se montrer plus attentive à son propre entraînement, ayant été dans une situation où sa vie était en jeu, en ayant aucune véritable connaissance à ce moment là. Elle redoublera d'efforts pour apprendre autant sur le point spirituel qu'intellectuel que physique, les dernières discussions sur son tempérament avec ses amis l'aidant aussi à se remettre en question et à faire tomber son masque d'insolence. De part son incapacité à bouger, elle commença à demander des conseils à ses aînés pour renforcer son lien avec la force durant sa convalescence, ayant hâte de commencer à s'occuper de la part physique.

Acte II, Initiée : La fin de l'Innocence


Passée tout juste initiée, les troubles ont commencé à prendre beaucoup d'ampleur, à s'intensifier dans la galaxie. Lors d'un combat sur Eriadu, Anthea dû combattre pour sa propre survit un jeune acolyte Sith. Il semblait avoir le même âge qu'elle, des beaux traits et des cheveux mi-long, noir de jais, un humain comme elle. La seule chose pouvant différencier les deux individus fut leur regarde : Anthea le regardait effrayé, tandis qu'il l'a regardait avec un visage emplis de haine. La jeune femme dû lutter pour sa propre survie et, alors qu'ils étaient tout deux au sol, elle réussi à l'envoyer balader avec un coup de pied, et, il se fracassa la tête contre un rocher, ce qui l'a choqua énormément. Elle tua la première personne de sa vie. Anthea n'eut guère le temps de se reposer, puisque dès qu'ils repartirent d'Eriadu, le temple sur Coruscant fut attaqué. Impuissante sur un croiseur de la République, elle assista à l’anéantissement du temple Jedi, de son foyer, du seul endroit qu’elle pouvait considérer comme sa maison et d'innombrables Jedi moururent ce jour là. Anthea avait beau n’être rentrée au temple que depuis quelques mois déjà, et bien qu’elle ne connaissait pas la plupart des disparus, ce fut un coup très dure pour elle tout de même. Le peu de Jedi survivant partirent en exil pendant plusieurs mois à travers la galaxie et ce fut un second coup dure pour elle, devant composer avec un fort éloignement avec sa meilleure amie Ashe. C’est dans cette même période qu’elle se rapprocha d’autres initiés et Padawan comme elle et tissa une forte amitié avec Jens avec qui elle entretient des rapports très fraternels. La vie sur le croiseur était surtout très ennuyante pour cette dernière, et tandis que tout le monde faisait son deuil, la jeune femme ne pouvait s’empêcher de rejeter cette réalité si noire et fit la sourde oreille pendant quelques temps, tout en continuant son entraînement. Pendant ce temps, la jeune femme se découvrit aussi une passion pour la gravure grâce à un vieux soldat et dès qu’elle a un moment de libre, la jeune femme aime s’occuper les mains grâce à de l’orfèvrerie. Le temps passa et les Jedi trouvèrent refuge finalement sur la station de l’Egide, toujours en refusant cette même réalité, le comportement d’Anthea devint de plus en plus imprévisible et de plus en plus enfantin, et l’apothéose se matérialisa quand elle apprit la mort du Maître Fligey. La jeune femme collectionna désobéissance sur bêtises. N’arrivant pas à faire son deuil, la jeune femme ne savait pas non comment faire pour gérer toutes ses émotions.

Entracte, Initiée : Partie 1 : La fin de l’Enfance


Tout cela se bouscula pour la jeune femme à ce moment là. Anthea failli mettre l’Ordre en péril avec ses caprices dignent d’une adolescente. En souffrance et ne sachant pas comment gérer ce surplus d’émotions, la jeune femme mit à mal une importante réunion. Cela faisait quelques semaines qu’elle avait retrouvé l’espoir en ayant redécouvert Topa dans une salle obscure de l’Egide, ancien droïde du Maître Fligey et la jeune femme cru dure comme fer à la survit de l’ancien maître du conseil. Sans savoir pourquoi, Anthea portait une importante affection pour ce dernier bien qu’elle ne l’est peu connu, et pas que pour une question de laxisme de ce dernier avec la bière. Avec sa meilleure amie et complice, la jeune femme démarra une enquête infructueuse pendant laquelle les autres maîtres ne croyait un mot de ce qu’elle pouvait avancer. Tout parti d’une simple mission de diplomatie habituelle : la jeune femme fit une première esclandre auprès des ambassadeurs de Mon Calamari, montrant avec passion ses convictions.

Elle les traita d’imbéciles et d’autres sobriquets tout aussi aimable puisque selon elle, ils devaient arrêter de chercher leurs propres intérêts dans l’alliance que l’Ordre lui proposait mais plutôt « ... se bouger l’cul pendant que les autres cons de siths sont en train de foutre le bordel dans la galaxie et que c’est légèrement plus important que de se faire du fric ». Sur ces belles paroles, la jeune femme fut escortée en dehors de la salle de réunion, mais rien ne pouvait se comparer avec ce qu’elle fit lors de celle d’après. Tandis que Topa les accompagnait, le petit droïde se mit subitement à transmettre des donnés, les ambassadeurs fébriles et l’Ordre qui était déjà en assez mauvaise posture, décidèrent donc de l’exploser pour ne pas prendre de risque sous les supplications d’Anthea qui voyait en cet astromécano le dernier lien qu’elle possédait avec le Maître Fligey. Se débattant et sous l’énervement, la jeune femme essaya même de s’en prendre au Maître Okins, une shistavanéenne maître de combat qui l’arrêta très rapidement. « L’horrible tas de muscles psychopathe » et elle eurent ainsi de violentes altercations verbales suite à cet incident. C’est d’ailleurs ainsi qu’Anthea, et de façon assez brutale, que la jeune femme pris conscience de son manque de maturité. C’est également suite à ces conversations là qu’elle reçut une vision provoquée par la shistavanéenne où elle la vit souffrir. Étant une des rares au courant de ce passage de son existence, la jeune femme pris énormément de recul face à sa situation, et cela, très difficilement. Plusieurs semaines s’écoulèrent jusqu’à ce que le Maître Shin’key se décida à la prendre sous son aile pendant quelques temps, connaissant sa volonté de devenir une Jedi Consulaire.

C’est avec son aide et celle de ses amis qu’Anthea repris l’entraînement, et pour une fois sérieusement, en découvrant les joies de la diplomatie et se fut même attribuée quelques tâches pour lui apprendre à se responsabilité. Cela ne se passa pas sans de nouvelles frasques de sa part, dès le premier jour qu’elle passa sur Mon Calamari, la jeune femme se décida de faire ce qu’elle savait de mieux : jouer aux cartes. La jeune femme se posa ainsi dans un bar en gagnant ses consommations grâce au Sabbacc, ivre, elle fut ramenée par un chevalier avec qui elle eut des remontrances. Anthea se décida finalement à changer pour de bon. L’Initiée devint ainsi chargée de l’accueil et de l’enregistrement des visiteurs pendant son séjour, tout en apprenant aux côtés du bith quelques ressorts de la diplomatie, et surtout, à se calmer, en faisant face à ses émotions et en acceptant la perte du Maître Fligey, peu à peu. Finalement, elle quitta Mon Calamari beaucoup plus sereine et d’attaque à apprendre de plus en plus, et surtout à devenir enfin une adulte. C'est d'ailleurs dans cette optique là que la jeune femme accompagna une Novice jusqu'à la nouvelle Enclave Jedi avec ravissement, comprenant qu'elle avait ainsi progressé et se mis en tête tout le chemin de se montrer la plus exemplaire possible.

Entracte, Initiée : Partie 2 - De Nouvelles Épreuves

Découvrant la nouvelle Enclave sur Munto Codru de l'Ordre Jedi dès son départ de Mon Calamari, la jeune femme continua son entraînement et surtout dû renouer finalement avec Shynia, s'étant retrouvée dans une situation assez compromettante. En effet, elle qui naguère s'était mise à haïr sa camarade en ne comprenant pas un seul instant ses tourments, se retrouva bloquée un jour tout en haut d'une falaise, s'entraînant au Saut de Force, et dû accepter bien contre elle-même son aide. Finalement, un ton amical fut instauré entre les deux jeunes femmes et elles s'accordèrent sur un Duel d'entraînementà effectuer prochainement. Sous l'étroite surveillance des maîtres et d'Ashe qui s'attendait à ce que cela dégénère à chaque instant, Anthea se sentie humiliée et terrifiée à la suite de leur premiers échanges quand Shynia lui mis son sabre d'entraînement sous la gorge. La jeune femme poussa ainsi une colère immense et sonore dont elle a le secret à cause de ce simple geste. Finalement, grâce au Chevalier Tuum, Anthea pu se rendre compte que ce simple sentiment de haine était dû à un reste de la bataille d'Eriadu et surtout à sa propre peur des Sith. Finalement, grâce à son action et à celle du Maître Irions dont elle n'en saura jamais rien, l'Initiée pu se ressaisir et ainsi faire un match nul avec sa camarade qu'elle quitta en très bon termes, et s'en sentie extrêmement grandis. Galvanisée par cet enseignement, la confiance qui lui manquait pris un grand tournant jusqu'à ce que sa nouvelle épreuve apparaisse en la bataille de Mandalore.

Acte III : A la recherche d'un maître

Blablablabla

Acte IV : Clôture

Blablablabla

Description physique & morale

Genre
Féminin
Race
Humain
Taille
1m71
Sensible
Oui

Qui suis-je ?

Thème de Thea : Ici

I - L’arrivée au temple

Anthea est une jeune femme avec une certaine intelligence innée et avec de sérieuses bonnes compétences en stratégie, ayant passé toute sa vie à jouer à des jeux d'argents. Elle a une certaine prédisposition naturelle à l'empathie assez importante, même pour une aspirante, plus qu'à une quelconque autre manifestation de la force, faisant d'elle très facilement quelqu'un voulant toujours combattre pour la veuve et l'orphelin. D'une nature un petit peu sauvage, elle ne se laisse pas facilement approchée, se méfiant des autres qu'elle ne connaît pas dû à son passé. Elle ne supporte pas la moindre trace d'injustice et est assez passionnée quand cela concerne le moindre être en souffrant. Pouvant paraître assez impulsive à cause de cela, mais elle sait prendre des décisions très rapidement, en analysant chacune des données, avec un naturel déconcertant, voyant à quel point ces causes lui tiennent beaucoup à cœur. D'une apparence assez nonchalante et parfois sarcastique, Anthea a tout de la sale gosse provocatrice en apparence, avec un petit mélange insolite de Mère Thérésa. Ayant gagnée sa liberté depuis peu, elle se délecte avec un plaisir pas possible de chaque instant qui peut lui être donné et surtout de pouvoir disposer enfin de son corps, ce qui fait de la jeune femme un être pouvant apparaître superficiel, adorant passer du temps devant un miroir à se maquiller ou à se coiffer, enfin bref, des trucs de fille dont elle a été privé toute sa vie.

N'ayant jamais eu accès à la moindre éducation, Anthea ne connaît strictement rien de la galaxie, ce qui contraste beaucoup avec son intelligence naturelle, posant les mêmes questions qu'un enfant, comme pourquoi les planètes n'ont pas la même couleur de ciel alors que l'espace est noir, ou n'ayant eu vent que très peu de la guerre qu'il y a eu avec l'Empire et sa dissolution, ni de la légende qu'est Luke Skywalker, ce qui créé chez elle une curiosité insatiable pour l'apprentissage, ayant parfois une douce naïveté innocente. La jeune femme ne le montrera jamais, mais elle très susceptible face à ce genre de sujets, honteuses de son ancienne vie. En fin de compte, Anthea est une jeune femme pleine de vie, de convictions, de passion, dont les affres de la jeunesse la pousse à être parfois un peu trop vivante pour ses camarades, mais assez attachante une fois que vous gagnez sa confiance.

Entracte dans la nouvelle Enclave


La jeune femme a gardé son tempérament joyeux et électrique, bien qu’elle ai pris beaucoup de plomb dans la tête. D’une nature enfantine et très innocente, Anthea se surprend parfois à reprendre quelques phrases de maître et à parler comme eux dans de rares occasions. Légèrement plus mûre et beaucoup plus calme, l’Initiée se sent enfin prête à aller de l’avant en abandonnant son passé. Elle a enfin laissé tombé ses coquetteries et se comporte de moins en moins comme une sauvage avec les autres qui s’approchent d’elle. Aidée par ses amis et commençant à s’habituer à la vie de Jedi, la jeune femme garde tout de même un attitude assez nonchalante et mets souvent à l’épreuve la patience des autres tant elle est vivante, passionnée et pourtant très peu disciplinée. Son manque d’éducation ne l’aide pas réellement non plus.

Quoi ? Tu veux ma photo ?

(Avatar : Astrid Bergès-Frisbey)
Anthea est une jeune femme grande, élancée, aux courbes assez harmonieuses et fine. Elle possède une chevelure longue, brune, ondulée et des yeux verts toujours éclatant de malice. Elle possède également quelques tâches de rousseur sur son visage et un grain de beauté sous son œil droit. Sa coupe de cheveux est d'ailleurs très souvent changeante, faisant un jour des tresses, ou le lendemain un chignon, adorant réellement prendre soin de son apparence. L'aspirante n'est pas outrancièrement une très belle femme, étant plutôt dans la moyenne, mais dégage surtout beaucoup de charisme qui font que beaucoup tourne les yeux vers elle dès qu'elle apparaît. Sa naïveté se concrétise également là dessus, puisqu'elle n'a jamais fait attention à ce qu'elle dégage et aux autres qui peuvent se retourner sur son passage. Ses gestes et sa posture forment toujours un drôle de mélange entre un port maîtrisé, la tête haute et grave, avec une drôle de nonchalance se caractérisant par exemple par sa démarcher aux pas félins, glissants, et avec son maintien de tête toujours très haut. Assez à l'aise avec son corps, ayant surtout une joie ne tarissant point pour sa liberté retrouvée, le plus grand ravage qu'une telle vie à pu créer chez cette dernière, doit être très certainement son sens de l'esthétisme.

En effet, semblable à une petite fille voulant aller à l'école à la fois avec son déguisement de contrebandier et celui de princesse, Anthea additionne les maquillages et les tenus extravagantes avec un goût très douteux un jour sur deux, n'ayant pas vraiment un véritable sens de la mode, et surtout changeant constamment de style vestimentaire, proposant aux yeux de ses autres camarades autant de tenus voluptueuses qu'immondes. La jeune femme possède un tatouage recouvrant la moitié de son bras, allant jusque dans son dos au niveau des omoplates et de la cuisse abstrait représentant une sorte de motif, pourtant harmonieux à l'oeil, dans un chaos total de spirales et de vaguelettes, lui rappelant tous les jours le plaisir d'être libre, bien qu'elle le regrettera très certainement quand elle aura atteint l'âge mûr. De part sa vie dans la Pègre, Anthea a tendance à avoir un vocabulaire très édulcoré, pour ne pas dire qu'elle parle comme une charretière. Elle essaie tout de fois de faire des efforts en compagnie des maître Jedi, sans très grand succès, son vocabulaire simplet contraste énormément avec son intelligence naturelle. Qu'importe les tenus ridicules qu'elle peut disposer, elle ne se sépare en revanche jamais de son jeu de cartes favori qu'elle considère comme un porte-bonheur.

Entracte dans la nouvelle Enclave


Anthea a acquit de plus en plus de sobriété, à mesure qu’elle s’adapta à sa nouvelle vie. Ainsi, elle a troqué son ancien manteau de plumes multicolores contre une veste en cuir de Bantha et d’un simple juste-au-corps noir. Dû à une conversation avec ses camarades et par simple esprit de contradiction, la jeune femme se refuse à porter la traditionnelle bure Jedi. Anthea est une jeune femme assez souple, et se retrouve très souvent dans des positions assez insolite et préfèrera toujours s’asseoir en tailleur à même le sol que de devoir s’asseoir sur une chaise, correctement et droite. Son style vestimentaire a aussi évolué en ses tenus de civils confortables et sombres aussi grâce à ses amis. L’Initiée se sentant aussi beaucoup en sécurité et très à l’aise avec son corps, elle n’hésite pas à se dénuder par simple confort aussi souvent qu’elle le peut, au grand damne d’Ashe et de Jens qui lui courent parfois après pour lui faire enfiler un t-shirt.

A quoi je sert là dedans ?


Thème d'entraînement : Ici

Compétences hors pouvoirs Jedi de combat
|·|Blaster : Compétence moyenne. Connaît simplement les bases, arrive assez naturellement à s'en sortir avec. Manque surtout de notions de base en stratégie et ne connaît aucune tactics. Est très imprévisible avec ses adversaires.
|·|Combat Spatial : Ne sait piloter, mais sait se servir des tourelles. Ne connaît pas encore exactement tous les boutons ou encore différencier les cibles intéressantes, est très imprévisible avec ses adversaires, n'ayant aucune stratégie et jouant sur son instinct. Avec de l'aide à ses côtés de quelqu'un d'expérimenté, peut se montrer presque efficace. Manque, de même qu'avec le Blaster, d'entraînement.
|·|Corps à corps : Inexistant.

Connaissances
|·|Code Jedi et sa philosophie
|·|Règles du Sabacc
|·|Histoire de Nar Shaddaa et le comportement des malfrats
|·|Carte de la Galaxie
|·|Compétences arithmétique très limités
|·|Mauvaise en lecture, possède peu de vocabulaire
|·|Histoire de la Galaxie et de l'Ordre Jedi, très partiellement
|·|Parle couramment le Basique, le Hutt et comprend quelques dialectes entendus sur Nar Shaddaa
|·|Sait nager depuis qu’elle l’a appris lors de son séjour sur Mon Calamari
|·|Connaît de très légères bases en diplomatie grâce au maître Shin’key
|·|A quelques talents en orfèvrerie et surtout en gravure

Les Relations Sociales - Amour, Gloire et Beauté


(En cours)

Ashe Kervan : Meilleure amie et ancienne colocataire au Temple Jedi
Entre Anthea et elle, cela a tout de suite collé et la jeune femme lui vaut un amour platonique inconditionnelle. La jeune firrérro dû énormément s’occuper de cette dernière durant son adaptation tant le manque de maturité de l’humaine est grand. C’est notamment grâce à Ashe qu’Anthea finit par accepter son ancienne condition d’esclave et à tourner la page. Elle fera toujours tout pour la protéger, Anthea se l’est juré.

Jens Niktono : Grand frère de cœur
Jens et elle se connaissent surtout grâce à Ashe. A force de traîner avec eux et d'autres initiés dans ses débuts dans l'Ordre, une amitié très inégale s'est formée entre eux. En effet, d'une maturité infiniment plus grande, ce dernier a toujours eu tendance à la materner en lui offrant un regard fraternel. D'un soutient irréprochable après la bataille d'Eriadu, ce dernier compte autant pour elle qu'Ashe, et il fut un des ses moteurs lors de son apprentissage.

Matt Kowan : Compatriote, entre agacement et amitié
Le sourire toujours au coin du jeune homme avait tendance à l’exaspérée, et ils eurent même quelques disputes dû à la susceptibilité de la jeune femme. Et pourtant, une grande camaraderie est en train de s’instaurer entre les deux, étant arrivés en même temps au temple et dans la même navette. Une gentille rivalité s’est instauré entre les deux.

Doran Fingley : Premier Contact avec l'Ordre
Le Maître Fligey est celui qui affranchit Anthea. Bien qu'elle ne l'ai jamais découvert, étant en couverture, Anthea se sent de façon indescriptible attirée par lui, comme si quelque chose l'a poussait dans sa direction. C'est également celui-ci qui fit d'elle une Novice et une Initiée. Attristée par sa disparition, Anthea n'arrive pas à en faire le deuil et est persuadé de sa survis, éprouvant un grand attachement et un très grand respect, Anthea le voit comme un modèle bien qu'il puisse être sujet à controverses.

Maarek Okins : Entre crainte et respect
Entre le Maître Okins et Anthea, il y a des dissonances, comme dans un orchestre où les musiciens ne suivent pas le même tempo. N'ayant aucune conception se ressemblant, et à cause de quelques engueulades plutôt musclés, Anthea la craint quelque peu en la voyant comme LA figure d'autorité de l'Ordre. Pourtant, en y réfléchissant, bien que ses méthodes soient assez violentes pour la jeune femme, Anthea éprouve beaucoup de respect pour cette dernière, surtout depuis que cette dernière lui a envoyé des visions de Force sur son passé, en ressentant la souffrance qui fut sienne. La jeune femme ignore tout bonnement à quel point cela n'avait pas été un geste anodin, le Maître voulant la faire grandir et Anthea garde ses souvenirs à elle comme un précieux secret qu'elle n'évoquera jamais. Craignant son courroux jusqu'au bout, la jeune femme continue pourtant à se comporter avec le Maître de façon très immature, ne souhaitant pas l'attiser en sa direction.

Theryion Tuum : Gros nounours vivant rigolo
Blablabla

Shynia : Conflictualité, jalousie et pourtant camaraderie
Blablabla

Sûl Adun : Adorable Cathar à ne pas (trop) embêter
Blablabla

Jyliaan Hal'orra : A surveiller
Blablabla