Doran Fligey

Doran Fligey
Maitre Jedi Sentinelle
Genre
Masculin
Race
Humain
Âge
34 ans
Lieu de naissance
Kuat
  Doran est un ancien personnage et ne fait plus activement partie du jeu.

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
60 ap. BY (34 ans)
Lieu de naissance
Kuat
Affiliation

Dernier héritier de la légendaire lignée Sunrider, Doran Fligey est un Maître Jedi d'une rare puissance ayant une forte et profonde affinité avec le Côté Lumineux de la Force, comme ses illustres ancêtres. Célèbre pour sa personnalité autant atypique qu'imprévisible il semble avoir une aversion envers l'autorité, ce Jedi se révèle pourtant paisible et bienveillant mais d'une intelligence redoutable qu'il maîtrise parfaitement. S'évertuant à suivre la lumière son âme est pleine de bonté et de pacifisme. Amoureux de la vie, qu'il estime plus important que tout, il refuse catégoriquement de la ôter à quiconque. Doran est un vrai mystère pour ceux qui le cotoîent.

" Un jour, le vent défia le Soleil d'ôter sa manteau au marcheur. Alors dans sa vanité, le vent souffla avec une force dévastatrice mais le marcheur ferma son manteau jusqu'au cou. Puis le Soleil se mit alors à briller et réchauffer le marcheur, ce dernier se découvrit de son manteau. Voulez-vous savoir quelle est la morale ? Mieux vaut faire preuve de douceur là où la violence échoue "
_ Doran Fligey.


De Sunrider à Fligey


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

De tous temps, de grands Jedi ont existé mais rares sont les noms à avoir traversé l'usure du temps. Nomi Sunrider est de cette catégorie rare de Jedi dont le nom a une résonance plusieurs millénaires après sa mort. Célèbre pour être l'une des adeptes de la Force les plus exceptionnels la fois pour son inestimable sagesse mais aussi pour son incroyable puissance. Pourtant rien ne lui présageait un tel destin. Alors mariée à un Chevalier Jedi du nom de Andur Sunrider, lui-même petit fils d'un grand Maître en son temps, Jev Sunrider le veilleur du système Darada. Andur sentait à travers la Force que sa femme disposait d'une grande puissance mais cette dernière refusait de suivre cette voie, préférant se consacrer à leur fille, Vima.

Sous les yeux de son épouse, Andur sera assassiné à bord d'une Station Relais par des bandits, alors que le couple faisait escale pour se rendre sur Ambria. Ces derniers convoitaient les cristaux Adegan que transportait le Chevalier Jedi. Mais, alors qu'ils menaçaient la veuve et sa fille, l'esprit d'Andur apparu afin d'encourager Nomi à s'emparer de son sabre-laser. Le destin de celle qui entrera dans la légende s'illumina. Ressentant avec intensité la Force qui l'accompagnait, Nomi fît venir l'arme du Jedi à elle et dans un éclat, elle pourfendît les assassins. Horrifiée par ses actes pendant que son corps autant que son esprit semblaient plongés dans un état second, son défunt mari lui demanda de suivre la voie des Jedi à travers l'enseignement du Maître Thon. Au cours des années qui suivirent, Nomi deviendra Grande Maître de l'Ordre et se distingua lors de la Grande Guerre des Sith avec sa fille. Elles devinrent des grandes Jedi, si puissants que l'Ordre leur accorda de poursuivre leur lignée à travers les millénaires pour que leurs pouvoirs se transmettent. Vima formera notamment Meetra Surik, aussi connue sous le pseudonyme de l'Exilée.


La Grande Maître de l'Ordre, Nomi Sunrider

La lignée des Sunrider se perpétua au fil des générations et semble avoir donné à chaque génération de puissants Jedi, des femmes et des hommes qui étaient tous destinés à la grandeur. À travers les âges le Conseil Jedi gardait un contrôle sur la lignée, autorisant à chaque héritier de faire un seul enfant. Cette tradition perdura pendant quatre millénaires jusqu'à la chute de l'Ordre Jedi par Darth Sidious et son nouvel apprenti Darth Vador. Les derniers Jedi appartenant à cette lignée étaient Vima Da-Boda et sa fille Neema. La première vît le jour sur Coruscant près de 150 ans avant la Bataille de Yavin. Tout comme ses ancêtres elle était puissante et sage si bien que la Force elle-même conservait cette humaine qui donnera tardivement naissance à Neema. Elle aussi promise à un grand avenir si d'aventure elle ne s'était pas égarée de ce chemin par amour, alors prohibé par l'Ordre Jedi.

Bien que potentiellement l'élève la plus douée de sa génération, Neema semblait disposer d'un caractère rebelle. Et alors qu'elle flirtait avec un rustre et grossier Seigneur de Guerre de la planète Ottethan, cet intérêt deviendra peu à peu de l'amour aveugle. L'ancienne Jedi sera un temps mariée à cet homme avant de se lasser, ce dernier n'étant qu'une accumulation de brutalité et de méchanceté, Neema s'opposera à lui mais son époux était, lui-aussi, sensible à la Force. Il l'a jeta aux cachots, l'oublia longtemps avant de la donner à dévorer aux rancors. Vima très affectée par le sort de sa fille.

Devant la fausse pitié méprisante de son gendre à son égard quand elle découvrit la mort de sa fille, Vima laissa libre cours à sa rage et le tua d'un seul coup de sabre-laser. Ses gardes fuirent, craignant que la colère de Vima ne se retourne contre eux, mais tout ce qu'elle ressentait à présent était un grand vide et un profond désespoir. Vima-Da-Boda perdit alors sa connexion avec la Force ou se coupa d'une partie de ses pouvoirs, volontairement ou inconsciemment comme l'Exilée en son temps. Dès lors, elle s'enfonça toujours plus profondément dans la misère et la culpabilité, disparaissant aux yeux de tous ceux qui l'avaient connue. Cette grande Jedi ne joua aucun rôle dans la Guerre des Clones, à un moment où la galaxie avait tant besoin d'elle. Puis survint la Grande Purge Jedi, l'époque où Palpatine et Vador éliminèrent les Jedi. Craignant pour sa vie, Vima s'enfuit et s'éloigna un peu plus de son passé glorieux pour s'enfoncer dans les bas-fonds de Nar Shaddaa. Elle y resta de longues années sans que personne ne soupçonne son passé et sans attirer l'attention des Inquisiteurs de l'Empire. Bien qu'elle ne soit plus une Jedi, elle conserva un certain talent pour prédire l'avenir et survécut en faisant des prédictions. Durant la période sombre, elle fera notamment des prédictions à un jeune homme qui venait de quitter la Marine Impériale pour devenir contrebandier, un certain Han Solo. C'est également elle qui découvrira un enfant avec une grande affinité avec la Force, Kyp Durron.

Dix ans après la Bataille de Yavin, la galaxie sera plongée une nouvelle fois dans une période de troubles après la résurrection surprise de l'Empereur Palpatine. Malgré son 'affaiblissaient et le fait qu'elle avait maintenant deux cents ans, Vima rencontrera Leia Organa Solo et contribuera à aider les futurs nouveaux Jedi à mettre fin à l'Empereur une bonne fois pour toute. Elle disparaîtra définitivement quelques années plus tard après avoir prodigué un dernier de ses précieux conseils. C'est ainsi que la lignée des Sunrider s'était éteinte...

Mais ce que tout le monde ignorait, c'est que la fille de Vima avait donnée naissance à une fille en secret, Hijee. Pour rester dans la confidence et cacher cet enfant à la vieille Vima, le Seigneur de Guerre omis de signaler qui en était la mère et à la mort de ce dernier, elle fût élevée par un riche propriétaire de gladiateurs d'Ottethan et elle deviendra sa servante. Quelques années avant que la Guerre des Clones éclate, Hijee atteint l'age adulte et sert de soignante pour les esclaves gladiateurs de son père adoptif, c'est durant cette fonction qu'elle tomba éperdument amoureuse de l'un d'eux, Korto. Cet amour réciproque poussa le gladiateur à mener une révolte d'esclave qui souleva Ottethan durant trois années. Au cours d'un affrontement crucial, Korto se sacrifia afin de permettre à son amour de fuir la planète alors qu'elle portait leur enfant.


Korto à la tête du soulèvement des esclaves d'Ottethan

Durant sa fuite, elle sera secourue par un vaisseau recycleur de la Kuat Drive Yard. Le capitaine du vaisseau, un ancien officier de la République prit en charge la future mère, lui offrit une demeure sur Kuat d'où elle donnera naissance à un fils, Korto, comme son père. Cette dernière lui donnera aussi un nom de famille : Fligey qui signifie "Liberté" en langue Ottethan.


Korto Fligey, une vie héroïque


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

À suivre

Description physique & morale

Genre
Masculin
Race
Humain
Taille
1,79m
Sensible
Oui

EN COURS