Orina Niin

Orina Niin
Novice Maître d'armes
Genre
Féminin
Race
Chev
Âge
19 ans
Lieu de naissance
Vinsoth
  Orina est un ancien personnage et ne fait plus activement partie du jeu.

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
73 ap. BY (19 ans)
Lieu de naissance
Vinsoth
Affiliation

Enfance et premières années.

Orina est née sur Vinsoth, séparée dès la naissance de ses parents, élevée sommairement dans le seul but d'être vendue. De cet évènement Orina raconte a qui veut l'entendre que si elle a été séparée de ses parents c'était pour les punir d'un acte de rébellion. Vendue dès qu'elle fut en âge de travailler, elle posa rapidement quelques soucis. Plus indépendante, plus rebelle et plus curieuse, que la plupart des Chev, elle passa de maître en maître, jusqu'à échoir à ses huit ans dans une troupe de Théâtre itinérant ou elle avait de petits rôles de figuration dans un premier temps. 

 C'est la qu'Orina s’épanouit, et elle considère d'ailleurs que sa vie commence à ce moment. Bien qu'esclave et parfois subissant la mauvaise humeur de ses maître, elle put laisser libre cours à sa fantaisie, puisque c'était au fond un peu le métier. Elle acquis quelques base en actorat, mais on la dirigea rapidement vers un petit numéro ou plusieurs acteurs exécutaient des cabrioles, jouant avec des lames, et d'autres activités plus proche des arts du cirque. Son numéro qui devait servir d'intermède entre les actes, fut très apprécié, et elle fut mise peu à peu en avant. Son physique, son caractère enjoué captivaient. 

Elle apprit aussi les bases de la danse  auprès d'une Twi'Lek, Selandra. Ces deux la furent très proche. Trop proche. Le propriétaire et directeur de la troupe, apprenant cela décida de les séparer en vendant Selandra à un confrère.  De cet épisode, Orina garde une fêlure qui l'empêche de se laisser aller au sentiment amoureux.

De plus en plus appréciée de ses camarades, elle développa un numéro à base de lames, qu'elle présentait comme son "Numéro Echani". En vérité, elle n'y connaissait rien, exécutant des mouvement gracieux, jouant de ses lames dans un numéro aussi impressionnant qu'inefficace s'il avait du servir au combat. 


Le Déclic

Tout changea lors d'une représentation sur Nar Shaada. 

L'un des acteurs qui l'accompagnait durant les interludes se blessa un peu bizarrement, mais les accidents arrivants personne ne se formalisa. Ce dernier fut remplacé au pied levé par un artiste local, présenté par un ami du meneur de revue. Un soir, alors que le second acte venait de finir, Orina fut prise d'un début de malaise, une impression étrange. Elle monta sur scène malgré tout, et accompagné des autres acteurs débuta son numéro. Soudain l'impression se fit plus pressante, insistante. Sans même comprendre pourquoi , elle fit alors un pas de coté et tendit une de ses lames. Un couteau frappa alors sa lame et celui ci finit sa course fiché dans le sol. Elle venait de déjouer sans le savoir un attentat sur une personnalité présente dans le public. Un second fut lancé directement dans sa direction, avec un juron. Il s'agissait du nouvel 'artiste' qui se révéla être un assassin. Bien qu'elle tenta d'esquiver le couteau l’atteint dans l'épaule et elle se sentit engourdie. La suite, elle ne put que la deviner, elle vit un homme bondir sur la scène, et agiter un sabre laser de couleur bleu pâle puis se sentie emportée. Il s’avéra qu'un Jedi était présent. Alors qu'elle se remettait de ses émotion et de sa blessure, il fut décidé qu'elle devrait quitter la troupe s'étant mise en danger, son propriétaire se fit tirer l’oreille pour obtenir sa liberté, mais les arguments du Jedi, qui n'était autre que Jaren Kartys et le versement d’une coquette somme permit d'obtenir un acte d'affranchissement. 

 Libre mais désorientée, le Jedi l’interrogea un peu sur ce qui s’était passé et elle n’eut pas le goût de raconter une histoire dont elle avait le secret. Elle avoua qu’elle n’en savait rien, qu’elle avait ressenti quelque chose. Écoutant son histoire très parcellaire et sûrement ressentant un potentiel, celui ci lui expliqua ce qu’ il était et ses impressions quand aux possibilités d’Orina. Un peu désorientée mais sans nulle part ou aller, elle accepta d’être mise dans le premier transport pour tenter sa chance à l’Académie.


Arrivée à l'Académie et Noviciat.


Laissée libre de ses mouvements, Orina fit la rencontre d'Aishi Maru, à son premier jour. Elles n'eurent guère le temps d'échanger. Orina fit ensuite la rencontre d'Elyon Kirras Ki, Chevalier et Guérisseuse, qui deviendra sa première formatrice.  elle fut impressionnée par celle ci. S'ensuivit d'autres rencontre dont Nelya Ryo, Ashe Kervan, Idaw et surtout Marethyu Varla, qui l'aidera à combler une grave lacune en l'aidant à apprendre à lire et à écrire. 

Après ses premieres semaine, le Chevalier Aishi Maru Kear devint sa nouvelle formatrice.

Description physique & morale

Genre
Féminin
Race
Chev
Taille
1,32 Mètres
Sensible
Oui

Aspect Physique.


Orina est de petite taille pour les standard humain, des yeux totalement noir, les cheveux argentés, courts . Sa peau est légèrement grisée. Elle est mince voire filiforme. 


Attitude.

Elle n'est pas du genre à rester en place (au naturel). Elle est souriante, de nature et par de sa formation aux arts du spectacle. Elle a une voix claire, mais pas enfantine, et parle sur un rythme rapide. Elle est de nature enjouée, bien qu'à son arrivée a l'Académie elle soit soucieuse puisqu'elle a quitté au final un cocon qu'elle aimait, même si parfois rude. Elle ne rechigne pas à la tache. Elle est parfois coquette, mais sans artifice particulier. Issue des arts du spectacle elle essaiera toujours d'ajouter des effets "visuels" à ce qu'elle fait, ajoutant des mouvements inutiles à une passe d'armes parfois. Elle aime raconter des bêtises, sans qu'on puisse parler de mensonges car ses histoires sont souvent trop grosses pour être crues, et elle le sait. Elle ne soutiendra jamais une histoire si elle est démasquée, préférant accentuer un sourire en signe d'aveu. Pour les standard Chev, elle est rebelle, mais pour la plupart des gens sont comportement serait plutôt normal. Elle peut donner l'impression d'être superficielle, mais c'est un leurre. Elle a conscience qu'elle doit désapprendre ce qu'elle a pu faire jusque la, mais avoir conscience et accepter …