Oreliana Irions

Oreliana Irions
Maitre Jedi Gardien
Genre
Féminin
Race
Humain
Âge
33 ans
Lieu de naissance
Serenno
  Oreliana est un ancien personnage et ne fait plus activement partie du jeu.

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
59 ap. BY (33 ans)
Lieu de naissance
Serenno
Affiliation

Oreliana Irions et sa soeur cadette, Elora. - An +86

Naissance et Adoption

Fille aînée de la famille Irions, héritière d’une dynastie de Jedi plus ou moins importante selon les générations, Oreliana Donevalia Irions est née sur la planète Serenno le 21 Novembre +59. Du fait de la relation sentimentale et charnelle de sa mère, Serena Irions, alors encore membre du rang de Maître de l’Ordre Jedi, elle fut recueillie par la jeune famille Donevalia, un couple de la trentaine incapable de concevoir un enfant, vivant sur la planète Muunilinst ou ils ouvraient en qualités de banquier pour le compte du Clan Bancaire.

Sous l’œil discret mais vigilant de sa véritable génitrice, l’enfant qu’elle fût grandit aux bon soins de sa famille d’adoption durant les trois premières années de sa vie ou elle reçue tout l’amour s’y liant. Les Donevalia trouvèrent en leur jeune adoptée, la force de persister dans leur carrière commune dans l’intérêt personnel et celle de leur protégée afin d’évoluer et d’améliorer leur confort de vie, notamment par l’évolution au fil du temps de par les promotions interne au Clan Bancaire malgré les difficultés nombreuses liée aux Muuns eux-mêmes. Leur compétence en finances leur assurait malgré tout un avenir prometteur. Peut-être trop… Peu après le troisième anniversaire de leur fille, les Donevalia furent la cible d’un Muun ambitieux qui ne voyait pas d’un bon œil être mis à risque à l’ombre des humains. Il orchestra l’assassinat du couple avant de faire incendier leur appartement. Dans ces entrefaites, il laissa la petite Oreliana périr dans l’atrocité des flammes.

A défaut de ce plan, resta le jour de l’assassinat du couple : Celui où ils fêtaient l’anniversaire de leur fille adoptive. Mais sa véritable mère, elle, n’était pas bien loin de ce moment précis, le cœur lourd à ne pouvoir assumer ce rôle à leur place, malgré la joie que ce couple heureux avait et l’épanouissement réel de son enfant. Sa distance ne lui permis pas d’intervenir à temps pour sauver les adultes ni à empêcher l’incendie qui s’en suivi. Mais elle arracha sa progéniture à la finalité des flammes destructrices. Peinée par les évènements, la mort des Donevalia et le fait d’avoir failli perdre sa fille unique à ce moment, Serena Irions, se décida à quitter l’Ordre Jedi pour assumer pleinement son rang de Comtesse de Serenno et de ce fait, en retournant à l’état civil plein et entier, a élevé Oreliana elle-même.

Enfance et Héritage

Retournés dans la demeure familiale et restaurée, le Manoir de la famille, la future Jedi grandit paisiblement dans son cadre de vie particulièrement riche et épanouis des Hautes-Sphères. A la fois un bien comme un mal. Elle reçut un enseignement courant au fil de sa jeunesse ainsi qu’une éducation particulièrement importante en matière de respect et de droiture. En outre, sa mère veilla à lui enseigner les différences entre les reflets sommaires des aspects du « bien » et du « mal ». Durant les années suivantes, la famille finit par s’agrandir par la naissance de sa sœur cadette, Elora. Un bonheur qui perdura jusqu'à ses dix années avant qu’elle ne perde son père dans un accident technique du speeder qui le transportait. La version officieuse voulait que ce n’était qu’un attentat de plus pour la lutte au pouvoir des diverses familles nobles. Quoi qu’il en soit, C’est au-delà de cet évènement que sa mère unifia l’ensemble des familles de la noblesse sous sa férule pour devenir la Comtesse majeure de la planète. Elle œuvra à la prospérité accrue de Serenno et à sa préservation des guerres et malheur que l’avenir pouvait apporter.

Elle développa des centres d’apprentissage pour des enseignements supérieurs et investit dans des moyens plus efficace pour étendre la richesse de la planète à ses compatriotes dans l’export des marchandises célèbres du Marché Ouvert de Carannia et enfin, chercha à revaloriser le système depuis l’antique Guerre des Clones et les horreurs perpétrés par la Seigneur Sith Dooku. En tant que fille aînée de celle-ci, Oreliana devint de facto l’héritière en droit et titres de la famille. C’est pourquoi au fil qu’elle grandit, Serena commença à la responsabilisée au fur et à mesure sans en renier l’aspect qu’elle n’était qu’une petite fille qui devait encore bien grandir. Mais tandis que Oreliana et Elora savait que leur mère avait suivi la voie des Jedi autrefois, ils ignoraient encore que la Force déciderait également qu’elles pourraient suivre leur propre voie en la matière… Serena ne chercha pas à imposer une voie à ses enfants, leur préférant le libre-arbitre lorsque les choix s’imposeraient.

Les dons de l'aînée se manifestèrent vers ses 14 ans, lors d’une dispute infantile avec sa cadette, tandis que ses émotions prirent le pas au raisonnement de son âge, elle parvint à faire voler une portion du contenu de la table du souper. C’est à partir de cet instant que sa mère commença à évoquer plus clairement leur potentiel et à les préparer à ce futur choix à suivre, un jour. Lors de sa majorité, Oreliana refusa de devenir une potentielle Jedi. Elle entra à l’Université et suivi des enseignements de Droits ou elle acquis ses diplômes supérieurs jusqu'à l’âge de ses 24 ans. Tandis qu’elle assumait ses rangs de fille ainée dans le divers gala, soirées, réunions et autres évènements de l’aristocratie. C’est à ce moment précis qu’elle en finit par être dégoûtée à la moindre cérémonie protocolaire. Et durant ce temps ou Serenno resta préservée, la Ligue faisait régner la haine et la guerre au sein d’une bonne partie du reste de la Galaxie…

Arrivée à Coruscant & Intégration à l'Ordre Jedi
Mais ayant finalement achevé ses études, profiter de sa vie sentimentale et de son parcours académique, Oreliana se pencha plus sérieusement sur son affinité avec la Force. Ne serait-ce que par curiosité à l’ origine. Elle fit donc le choix, afin de s’épargner des regrets, de se rendre auprès du Temple Jedi afin de se présenter devant le Conseil des Jedi. A l’issue de la rencontre, elle fût acceptée au sein de l’Ordre Jedi, ce qu’elle accepta. Plus par une intuition poussée par ce désir de curiosité à manipuler ses dons, que l’envie de devenir Jedi à part entière.

Formation en tant que Padawan

Sa formation se retrouva être un véritable parcours chaotique du fait que ses quelques tuteurs les plus formel ne se préoccupèrent que peu véritablement d’elle. Pire, la majorité brilla plus par leur absence que leur devoir de tuteurs. Oreliana se retrouva être une Padawan sans le moindre guide avisé et libre de tous ses mouvements si ce n’est les limites tolérées par le Conseil des Jedi. De nombreux Jedi de rang virent d’un bien mauvais œil qu’une jeune élève puisse avoir autant de marge de liberté sans contrôle sur les conséquences qu’elle pouvait causer. Si ce type de parcours apporta son lot de soucis, notamment ses nombreuses sorties du Temple en solitaire, ils apportèrent aussi de nombreux aspects bénéfiques tel que la responsabilité, la prudence, la vigilance et la maturité vis-à-vis de la galaxie. Œuvrant d’arrache-pied, la jeune Jedi parvint à acquérir une certaine somme d'entraînement de divers tuteurs, s’entraîna d’arrache-pied à la seule force de sa volonté de réussir son évolution et son intérêt évolué au fil du temps, à aller de l’avant. Durant ces années de formation, elle ne se fit que très peu de véritables camarades d'entraînement.

Durant ces premières expériences, elle intégra également le Jedi Squadron. Passant la majorité de son temps seule ou renfermée, ce qui lui valut des difficultés avec ses confrères élèves. Elle s’efforça de s’ouvrir à certains qu’elle appréciait. Cet aspect-ci connut notamment un tournant radical lorsqu’elle rencontra un nouvel aspirant à L’ordre Jedi en la personne de Taylen Stark Solo. Leur mode de vie radicalement opposés et leurs visions respective déclencha dès la première rencontre, une hostilité nette entre eux deux. Le temps et les nombreuses missions firent évoluer progressivement, et lentement, leur relation. Oreliana et Taylen commencèrent à mieux se connaître, malgré le dégout originel partagé, ils s’ouvrirent lentement a la compréhension de l’autre et nouèrent un début d’amitié forgé par des opposés que l’autre n’était pas. Cette amitié s’ensuivit en un début d’intérêt mutuel plus poussé par le sentiment émotionnel, et pour la jeune femme, elle finit par tomber radicalement amoureuse de Solo. C’est à cause de cette « stupide » raison que lors de la Bataille de Balmorra, elle reçut un tir qui faillit lui coûter la vie, pour protéger le repli de ses partenaires, et surtout Taylen, qui montait alors à bord et allait prendre le tir mortel concerné.

A cette période sombre, elle perdit également sa mère, assassinée par celui qui se révèlerait être son oncle disparu, bien avant sa naissance. Retournée sur Serenno, Oreliana prit contact avec un nœud de résistance tandis que la guerre civile avait éclaté dans sa totalité. Le décès de Serena avait rompu l’équilibre fragile et la mainmise quelle avait instaurée pour la tenir. L’occupation imposée par la suite, par l’Armada de Gorram afin de piller la planète, la laissa dans un état lamentable sur le plan financier, une dure épreuve à relever pour ses citoyens qui en paient encore aujourd’hui le tribut.

Oreliana continua à évoluer dans l’ordre avant de passer une première fois ses épreuves, qu’elle échoua. Elle décida de s’éloigner de l’Ordre à la suite de cela pour faire un point personnel et tenter de régler – d’une mauvaise manière – l’histoire avec son oncle sombre. Elle fut capturée et torturée pendant deux mois par ce dernier. Seul sa prévention en permettant à Fox, son droïde, de retourner sur Coruscant lui permit d’être sauvée par le Chevalier Solo et un équipe de Jedi. Une équipe qui paya un tribut lourd de conséquence. Elle fut soignée par les Jedi Guérisseur durant un certain temps et reprit son entraînement et ses affectations sur le terrain. Durant cette période de transition et de réflexion personnelle, elle intensifia également ses liens avec certains Jedi et majoritairement Taylen. A l’issue d’un long et usant duel d'entraînement avec ce dernier, elle finit par l’étaler à terre et se retrouva sur lui dans la fin de leurs échanges sur fond de règlement de compte pour une dispute de plus ou de moins. Elle brisa alors la restriction des relations imposées aux élèves, et l’embrassa avec une passion féroce. Une passion qui fut pleinement partagé. Ils entamèrent une relation prudente et limitée tant qu’elle ne serait pas elle-même adoubée.

Chevalier Jedi

A l’issue des épreuves de l’Ordre qui suivirent presque une année après, elle fût finalement adoubée Chevalier Jedi le 6 Septembre +85, avec sa consœur « Anil ». Elle entama ouvertement sa relation sentimentale et charnelle avec Taylen Solo, prenant ses quartiers communs avec lui afin de pouvoir être véritablement en couple avec ce dernier – Et maudire également sa passion du Bolo-ball. -. En tant que Jedi confirmée, elle s’ouvrit à de nouvelles perspectives sur ses dons de la Force, du sabre et ses responsabilités. Elle gagna rapidement en assurance, confiance et capacité à prouver qu’elle était digne de la nomination.

Oreliana Irions prit part malgré elle à une majorité du conflit d’importance galactique récente. Elle œuvra a maintenir autant que possible la paix dans la galaxie, ou à freiner autant que possible la progression lente mais continue de l’obscurité. Mais sa véritable préoccupation resta de tourner son attention vers le jour où les Seigneurs Siths décideraient de revenir en force dans la galaxie. Elle refusa de former un apprenti en personne a sa nomination car elle estimait que ce n’était ni sa vocation, ni son heure à le faire, ayant besoin d’affiner ses propres compétences et de mûrir avant de se prétendre apte à entraîner quelqu’un sur la voie du Jedi. Ce qui ne l’empêcha pas de devenir une véritable protectrice de la génération prochaine à la sienne. Y voyant en eux l’avenir là où sa génération était voué à devenir l’actualité. Son évolution se caractérisa par un meilleur contrôle sur ses émotions et ressentis.

Elle s’apaisa intérieurement d’une façon très importante et trouva un équilibre moral en conformité à ses idéaux de gardienne de la paix. Devenue particulièrement ouverte avec les autres, sans pour autant en refouler son caractère trempé d’origine quand la nécessité s’en fait ressentir, elle espère pouvoir utiliser son expérience difficile, sa mentalité et sa vision de la vie afin d’aider quiconque souhaiterait obtenir son aide pour retrouver « la voie » qui est propre à chacun. Loin de se considérer comme une guide ou quelqu’un qui peut définir les choses tant pour elle-même que pour quiconque, elle a juste l’espoir simpliste de pouvoir faire son œuvre en aidant les autres à sa manière. L’invasion de Skye fût l’opération durant laquelle elle se confronta véritablement au peuple Yuuzhan Vong. Dans ce même temps, elle fit partie des Jedi parmi les plus engagés de ce conflit-ci au point d’en être l’une des plus ferventes veterans de par le nombre de ses travaux actif sur le terrain. C’est durant cette partie-ci de sa vie qu’elle eut l’occasion unique de rencontrer et converser avec la conscience même de Zonama : Sekot. Elle repartie avec un Vaisseau Sekotan qu’elle nomma « Serena » pour honorer la mémoire de sa mère puis finit par renvoyer ce même vaisseau auprès de son lieu de naissance.

Evolution et Trame Galactique

Elle fût nommée Chevalier du Conseil et devint également Colonel du Jedi Squadron. Mais ce temps fût extrêmement bref. Sans exprimer publiquement ses motifs propres, elle démissionna de l’ensemble au profit de candidats plus apte à assumer de telles fonctions. Par ailleurs, malgré le respect qu’elle éprouve envers les Membres du Conseil Jedi, les choix récents de ces derniers l’ont laissé particulièrement perplexe et sa foi en ces derniers s’est radicalement effondrée. Ces liens ne se sont guère arrangé depuis que le Maître Jedi Naka a exprimé – au nom du Conseil – leur déception d’avoir suivi son intuition propre qui a mené à retrouver les anciens Maîtres Jedi Doran Fligey et Jaren Kartys, ainsi que de participer à l’affrontement face à Danae Lim’ney qu’elle parvient à isoler d’eux sur la station spatiale de la Roue. Entre autres évènements passés, Oreliana mis un terme à la menace que représentait la Maîtresse Modeleuse Yun Herkas en l’achevant tandis qu’elle s’apprêtait à éliminer le Maître Jedi Matt Dreis et mis à mal l’ensemble des autres Jedi présent dans l’affrontement majeur. Elle participa à la capture du Commandeur Motti et à la destruction de la super arme Tarkin II. Pour ce dernier fait, elle fût ainsi décorée de la Médaille de la Bravoure par le Président Dawin Vossel lors d’une cérémonie sur Coruscant. En outre, elle affronta une ultime fois son oncle qu’elle défait avant de l’abandonner à sa destinée par la décision des Jedi, à laquelle elle refusa de se mêler au vu de ses liens familiaux.

Période Contemplative

L'an +88 marqua une étape importante avec le retour des Siths et les problèmes des Jedi, tant interne qu’externe. Oreliana contribua passivement en tant que membre du Conseil des Jedi dans la gestion quotidienne des siens. Elle mis au monde sa fille - et celle de Taylen - qu'elle nomma Solène. Enfin, elle acheva la formation de son élève, qu'elle promu de sa main au rang de Chevalier Jedi en Janvier +89. A l'issue de quoi, elle démissionna avec la majorité des Chevaliers du Conseil, y nommant le Maître Jedi Doran Fligey pour les remplacer. Après avoir contribuée à un intérim de deux semaines pour une transition brève, Oreliana Irions quitta le Temple avec ses quelques effets personnels, son enfant, son compagnon animal et son fidèle astromech.

L’évolution sur deux ans aggrava le conflit armé et la progression des Siths dans la galaxie malgré les quelques limitations imposée par les armées de la Fédération Galactique. Mais la situation très tendue entre le Nouvel Ordre Jedi et la fédération empêcha une coopération pleine et efficace. Oreliana fît le choix de se tenir à distance et de persister dans la contemplation profonde de la Force dans la quête une voie spécifique, ressentant des dangers encore plus sombres dissimulés dans les abysses de la galaxie.

Chute de l’Ordre Jedi et Maître Jedi

C’est en Février de l’an +90 que bascula le sort de nombreux êtres vivants. Sous le lead d’un nouveau Seigneur des Sith qui manipula l’ensemble des factions sur trois axes stratégiques soudain, la Fédération galactique déclencha une attaque majeure sur la planète-capitale des Sith d’Eriadu lors de laquelle la totalité des survivants du Conseil des Jedi et l’Impératrice furent éliminés. Ce qui semblait être une première et écrasante victoire majeure tourna au désastre lorsque une flotte ennemie passée par les régions des seigneurs du crime Hutt, atteignit le coeur du Noyau, pulvérisa l’Impartial avec la majorité des jeunes Jedi à son bord, alors en pleine évacuation préventive et attaque finalement Coruscant lors d’un raid-éclair soudain. Première ciblée, le Temple Jedi fut l’un des premiers bâtiments visés et le carnage engendré causa un massacre de plus de 500 Jedi en sus des nombreuses académies annexes abandonnés sur d’autres localisations. Le Nouvel Ordre Jedi était brisé et la Fédération Galactique l’avait été tout autant.

Grâce aux actions de plusieurs Jedi, notamment la Maître Maarek Okins, et l’Amiral Bivien Numb, une partie des Jedi survivants purent se regrouper et forger lentement une Enclave sur le système de Munto Codru tandis que les vestiges de la Fédérations et des systèmes libres commençaient lentement à s’unifier en tant que l’Alliance des Peuples Libres sur le base de l’armée fédérale et du concours des Chevaliers Jedi, établissant Mon Calamari comme nouvelle capitale du gouvernement.

Un long âge de ténèbres s'installa tandis que l’Empereur des sith fut éliminé publiquement par le prétendant vainqueur de Coruscant, qui devient le nouveau dirigeant et se dénomme Darth Imperium. Assisté par son cercle privé qu’il nomma Seigneurs affublés de différents titres : Haine, Douleur, Souffrance, Peur et Ombre. Ces nouveaux meneurs de l’obscurité semèrent des massacres et la terreur d’une manière sans précédente dans la galaxie.

Le point culminant se démarque par l'exécution d’un Base Delta Zero sur Carida, une planète proche-noyau qui refusa de se soumettre. L’extermination totale de la vie sur la planète marque la clarté définitive des intentions du nouveau régime en place parmi les Sith.

Durant cette période, après les graves pertes de l’Ordre, le Maître Jedi Doran Fligey, disparu lors du conflit, laissa un dernier message ou il nomma Oreliana et plusieurs autres Chevaliers, au rang de Maître Jedi, afin de guider l’ordre dans la crise.

Contribution militaire et membre du Conseil des Maîtres

Les premiers événements marquent l’infiltration de la Seigneur des Ombres Lydia Krenz au sein même des rangs du Nouvel Ordre Jedi et la vaste manipulation mentale qu’elle opéra sur sa soeur, Elora, dont la finalité provoque la mort d’une jeune Jedi alors en cuve de bacta.

Bien qu’elle ne dénota jamais ses motivations réelles à passer de la contemplation à l’acte actif, il paraît évident que la Maître Jedi pris plus sérieusement la gravité du conflit lorsque sa propre soeur fut maîtrisée et soignée durant une longue période. Après l’exil volontaire de cette dernière, elle décida de renforcer les liens des Jedi avec l’armée de manière temporaire. tandis que divers Jedi prenaient un commandant militaire limité, elle intégra l'État-Major de l’Alliance des Peuples Libres en tant que Colonel puis Vice-Amiral et commanda le MC-140 “Vaillant” à bord duquel elle mena de nombreuses opérations de défenses et de réplique sur les lignes de front.

Combinant ses pouvoirs désormais particulièrement améliorés et développés sur toutes ces années, elle parvient à établir des stratégies efficaces et plus particulièrement lors de la Bataille de Kashyyyk durant laquelle l’usage de sa Méditation de Combat à large échelle provoqua une victoire écrasante des forces alliés et le regain de l’espoir pour tous. Par les efforts de tous, la tendance commença à se renverser et l’unité commune apporta ses fruits face à l’ardeur des Sith. Elle oeuvra aussi à donner la direction aux Jedi en compagnie de tous les autres Maîtres de l’Ordre tant que cela pouvait se faire.

Seconde Bataille de Coruscant

A l’issue de deux années de conflits marqués par les exactions des Seigneurs de Sith, particulièrement Sariss Velkian, Seigneur de la Peur, elle confronta à plusieurs reprises un Maître de l’ordre Sith prénommé Valdion Reis par lequel un lien de rivalité de nature inconnu se développa entre eux.

Elle fût blessée grièvement et fut plongée dans le coma pendant plusieurs mois entre vie et mort. Revenue par la grâce de la Force, elle confronta Reis une seconde fois et parvient à le défaire mais ne pût empêcher de stopper ses desseins, celui-ci ayant fuit en finalité.

La révélations des projets de Darth Imperium déclencha une successions de mouvements immédiats et rapide des factions engagés dans le conflit. Alors ce celui-ci projetait l’extermination pure et simple de toute forme de vie non soumise à sa doctrine nihiliste, Sariss proposa une alliance surprenante et de circonstance à l’APL et aux Jedi pour faire face à ce qu’elle voyait comme l'apocalypse pour tous. Cette alliance brève mena l’ensemble de toutes les forces alliées de longue date et de circonstance, a déclenché la Seconde Bataille de Coruscant.

Le raid fut marqué d’une violence inouïe et les pertes furent gigantesque de tous les côtés. Par la sacrifice de Maarek Okins et de Sariss Velkian, l’Empereur fut éliminé et ce qu’il resta du Temple Jedi, alors utilisé pour un sombre rituel, disparu dans une explosion totale avec les trois victimes.Les Jedi et les survivants des soldats de l’Alliance parvinrent à fuir le système et le Noyau par le sacrifice héroïque de l’Amiral Bivien Numb, Oreliana abandonna l’armée a partir de cet instant, estimant qu'une telle aberration que fut l'Empereur, n’avait plus de raison de motiver sa participation au conflit général, elle ne voyait que l’équilibre de la Force.

Fin du chemin

Les mois passèrent durant lesquels Oreliana poursuivi la quête de sa destinée dans l’espoir que la Force lui révèle ce qui l’attendait. Ce lien la ramena à retrouver Valdion Reis et a réalisé qu’il n'était pas seul dans ses projets alors inconnus. Une série d'enquêtes diverses lui permit de comprendre que ce dernier avait été chassé de la tribue Perdue des Sith et qu’il se trouvait sur la planète d’origine de ceux-ci, Kesh. Monde abandonné et dévasté après le massacre que causa l’empereur sur ses propres sujets peu avant la seconde bataille de Coruscant, elle décida de se prendre sur place après des préparatifs et une escouade de volontaires de l’Ordre Jedi.

C’est lors des événements de cette mission qu’elle et les siens se confrontèrent à des fanatiques survivants du défunt Empereur. il s’avéra que ce dernier avait survécu sous une forme spirituelle et hantant les lieux de ses propres origines ou il exerça ses noirs oeuvres avant de se dévoiler pleinement à la galaxie des années plus tôt. tandis que les Jedi mirent un terme à l’existence d’une Alchimiste Sith et d’un Leviathan de sa création, elle ordonna la fuite de l’ensemble du groupe épuisé, remis son sabre-laser à son ancien padawan alors Chevalier, Rayfe Karsan, et resta sur place pour faire front à la noirceur et à sa destinée.

C’est à l’issue d’un formidable et vaste affrontement acharné que Valdion Reis fût vaincu pour la dernière fois. Darth Imperium pris alors possession de son corps pour tenter un transfert d’esprit afin de revenir au pouvoir… Oreliana Irions, se laissant pleinement et définitivement fondre au coeur du Côté Lumineux de la Force, trouva la force de ne faire qu’une avec sa plus puissante alliée de toujours et mis un terme définitif à l’existence du spectre déchu. Elle embrassa pleinement le sacrifice nécessaire pour protéger l’avenir de la galaxie, incluant celui de sa fille.

Elle ne revint jamais au vaisseau Jedi évacuant Kesh. Son aura s’éteignit au travers de la Force a l’issue et la finalité resta incertaine quand à sa survie ou sa disparition pour ne faire plus qu’un avec la Force. Un aspect qui tend lentement a se dévoiler a la galaxie alors que des échos se propagent fébrilement quand a une femme rousse doté de talents particuliers.

Il s'avérera qu'Oreliana a survécue aux évènements de Kesh grâce à l'intervention d'un prénommé Vitalis.. Velkian. Au vu des mœurs pleinement guerriers de l'Ordre Jedi et de l'incompétence de ses dirigeants à savoir rester dans leur rôle de Chevaliers Jedi au mépris de toutes les règles fondamentales de ce groupe, elle fit le choix, au terme de sa guérison, de ne plus retourner parmis eux ni de dévoiler sa survie pour se consacrer à sa famille et à ses devoirs de la Force d'une manière plus honorable et louable de défendre la paix, la justice et les citoyens de la galaxie.

Description physique & morale

Genre
Féminin
Race
Humain
Taille
1M74
Sensible
Oui

Je ferais mon devoir envers la Force avant tout autre chose. Elle est la seule compagne et amie la plus fidèle, j'ai foi en elle et elle me montrera la véritable voie.

Oreliana Soundtracks Tracklist :

01 - Oreliana Main Theme
02 - Départ de Serenno
03 - Adhésion au Nouvel Ordre Jedi
04 - Découvrir la Force
05 - Obscurité Interieure
06 - Chevalier Jedi
07 - Emeria, le Jedi Noir
08 - La Bataille pour Serenno
09 - Oreliana vs Emeria
10 - Le Retour des Sith
11 - Meditation de Combat
12 - Maitre Jedi
13 - Confrontation & Chute dans les Abysses
14 - Garek guide Oreliana
15 - Oreliana Irions vs Sariss Velkian
16 - Destruction du Temple de Coruscant
17 - Oreliana vs Valdion
18 - Confronter Darth Imperium
19 - Illumination
20 - La fin du chemin
21 - Epilogue

[Physique]

- Enregistrement COR1447 - Introspection Physique d'Oreliana Irions - Archives Jedi -

Etant un membre de l'Ordre Jedi des plus classiques et discrète, c'est naturellement dans cette attitude que je me suis tournée pour mes apparences. Mère-nature m'a plutôt gâtée en particulier comparé à d'autres femmes, mais cela est parfois à double-tranchant.

Vous noterez rapidement que j'ai une chevelure des plus ... imposantes parmi mes pairs Jedi. A dire vrai, plus ils devenaient longs, plus je les appréciais. Je reconnais volontiers que le fait de les garder ainsi est un peu le fruit d’un caprice personnel. Mais je tien à m’entretenir à ces niveaux. Quoi qu’il en soit, ils arborent leur couleur roux foncé naturelle.

Mon visage est des plus simples, quoiqu'un tantinet mignon et favorable à la sympathie auprès d'autrui. L'expression qui s'en dégage est généralement comme le bien-être ou la joie d'exister. On me reproche parfois de me montrer trop sérieuse voir austère. Franchement, mes yeux sont l'un des meilleurs indicateurs expressif qui me représente spirituellement et moralement. Comme la réflexion, méditation, apaisement… mais aussi certains facteurs négatifs tels le doute, l’inquiétude et le trouble intérieur.

Pour aller plus en profondeur... J'ai les yeux vert émeraudes ainsi que des sourcils bruns foncé. Il m'arrive encore parfois d'utiliser un peu de teint et cosmétiques pour affiner mes traits - Du moins, dans les représentations & cérémonies officielles politique Généralement en dehors de l’Ordre Jedi donc. -. Dieu merci, la Force me permet de préserver encore un peu de ma jeunesse qui s’envole au fil des années... A moins que ce ne soit qu’un peu de parano mentale de ma part ? Je ne vais pas me plaindre après tout ! J'ai des oreilles normale pour une humaine, une bouche tout aussi classique et j'en passe et des meilleures.

Ma tenue vestimentaire… J'ai fait le choix d'une tenue classique de l'Ordre Jedi, Une bure blanche ajouté à une robe marron traditionnelle. En dehors de l’Ordre Jedi, je dispose de certaines tenues personnelles plus ou moins chics. Je porte aussi autour de mon cou le médaillon que m’a confié la personne la plus chère à mon cœur : le Médaillon de Taylen Solo.

Dernier point à évoquer, je porte une ceinture utilitaire classique des Jedi à laquelle sont accrochées diverses babioles plus ou moins intéressantes comme un comlink, un respirateur, des capsules nutritives et ect ... Ainsi que mon Sabre Laser a la douce lame bleu océan. Ne venez pas me traiter de Gardienne si vous ne jugez seulement à la couleur de ma lame ! Ou je vous cuisinerais d'un regard lourd de sens à faire fuir des Gundark !

- Enregistrement COR1447B - Introspection Mental d'Oreliana Irions - Archives Jedi -

Parmi l'un des premiers sujets abordables de ma personnalité, je pense pouvoir affirmer que je vois la vie d'une bien belle façon. C'est de cette manière que j'exprime ma joie de vivre envers moi-même et ce qui m'entoure. Cette qualité est pour moi l'une des plus primordiales. Gentillesse, douceur, sérieux, mais sans entrer dans l'excès, voilà ce qui forge des caractères d'une vie bien remplie !

Fière Jedi de mon état ! - Oui je sais, il n'y a pas d'émotions ... gnagnagna -, je suis entièrement dévouée à la lumière et la justice durant mes missions et affectations de toutes sortes. Je suis partisane de la négociation pacifique en premier lieu, mais je ne refuse pas pour autant les négociations musclées si nécessaire. Car souvent, qui veut la paix, prépare la guerre... Et moi, je désamorce la bombe à temps ! ... Le Conseil va me tuer en me lisant ...

Je ne me considère pas comme une grande combattante du Sabre Laser et loin de moi l'idée de le vouloir. J'estime avoir les capacités suffisantes à assurer ma défense un tant soit peu. C'est déjà pas mal. J'ai beaucoup travaillée sur moi-même au fil de toutes ces années. Adolescente, j'étais fougueuse, impulsive et insouciante. Une petite provocatrice en herbe qui voulait en découdre dans les Salles d'entrainement. Quand j'y repense, je suis fière de mon évolution morale et je regrette ma jeunesse insouciante de la réalité. Jusqu'à la désillusion d'une galaxie imparfaite de long en large, dont je ne pourrais jamais tout guérir. C'est triste quand j'y pense, mais je contribue de ma modeste vie pour approcher au mieux de ce but.

Quoi qu'il en soit, il ne faut pas se fier en permanence de mon état d'esprit comme tel. Sous ses airs enfantins et joyeux, se cache aussi un sérieux à toute épreuve et un esprit généralement réfléchi lors de décisions à rendre. Je suis toujours l'avis majoritaire durant les décisions prises par les Jedi, que je les approuve ou non, nous sommes unis et devons faire front tous ensemble. Ce qui ne m'empêche pas d'emmètre mes réserves pour autant. Beaucoup de Chevaliers et Maîtres apprécient ma franchise. Mais ils ne font pas l'unanimité et je suis bien loin d'être dans le vrai en permanence. Tant que le dialogue reste possible afin d'étudier la majorité des éventualités et conséquences des décisions prises, alors je reste persuadée que nous avancerons dans le droit chemin... ou dans un bon gros mur de cortose à l'ancienne !

Maintenant, j'estime qu'il est impossible de me décrire complètement sur une simple fiche archive... Tout change selon les situations qui se présentent. Je décris donc simplement mes habitudes phychopa... psychologiques, pardon.

J'ai oublié de parler de mes humeurs. Enfin, involontairement, j'en ai parlé et bien en profondeur même... Dans le but d'éclaircir la lanterne de ceux et celles qui n'auraient pas pût le remarquer, je suis une adepte des préceptes Jedi et je suis généralement paisible et calme avec autrui. J'ai déjà eu des accès de colère, surtout plus jeune, mais l'expérience de la vie est une leçon profonde d'humilité que j'ai acquise depuis. Excepté pour mes cheveux. Comment disent les jeunes gens de nos jours ? ... ah oui, « Touche moi pas ! ». Le plus drôle - ou stupide - au final, c'est que si vous les touchiez, je serais bien capable de vous lancer cette phrase par réflexe ! A ce jour, je n’admets qu’une seule personne pouvant s’offrir le luxe de les toucher.

______________________________________________________________

Dons du Personnage (Validés en Aout +90)

Affinité télékinésique naturelle


Oreliana dispose d’une grande affinité dans la Force au travers des usages de talents liés à la Télékinésie. Sans pour autant modifier les temps de ses apprentissages et de son évolution, sa caractéristique lui permet globalement de renforcer la plupart des talents de la Force de base et d’exploiter ceux-ci a un potentiel avancé, parfois au-delà pour de rares occasions.


L’élément le plus constaté de ces capacités reste son usage unique d’utiliser le pouvoir de la Lévitation de Force. Elle s’avère également apte à exercer une emprise télékinésique sur autrui si l’individu n’est pas capable de se prémunir. Néanmoins, un individu non consentant sera radicalement difficile à contrôler, à soulever et maintenir sans une concentration élevée - si ce n’est totale -.


A l’inverse, un individu consentant à être saisi par le pouvoir d’Oreliana, sera bien plus aisé à mouvoir au travers d’une prise télékinésique partielle ou totale, réduisant moyennement la difficulté et l’épuisement à l’exercice.


En outre, la gravité influe radicalement sur ses talents. Plus la gravité est faible, plus la difficulté et l'exigence physique se réduit rapidement. Dans l’espace, les efforts sont quasi-nuls. A contrario sur une planète à gravité bien plus poussée, les efforts sont extrêmes voire impossibles selon.


Malus : Pouvoirs de soins sur autrui


A la différence de son don télékinétique, Oreliana s’avère totalement incapable d’exploiter des dons de guérisons avancé sur elle-même, et aucun sur autrui. Sa capacité à se régénérer par elle-même est plus faible que d’autres Jedi normaux et nécessitent des temps plus élevés de méditation pour parvenir à limiter des dégâts. Dans le cas de blessures majeures, une assistance externe est radicalement imposée, car elle s'avère inapte à se maintenir ou se prémunir. 


Selon la gravité des blessures encourus et de la situation de danger nul, Oreliana peut limiter son état par le biais d’une transe d’hibernation maintenue le temps de se voir prise en charge par des guérisseurs compétents. Cependant, dans cet état, elle devient totalement vulnérable.


______________________________________________________________


Pouvoir : Lévitation de Force


Ce talent unique auto-entraînée au prix d’un long et grand entraînement a permis à Oreliana de s’arracher du sol et de déployer la capacité de léviter dans les airs. Elle peut sauter plus haut que la totalité des Jedi. La hauteur record de base étant d’environ 10 mètres, Oreliana peut monter jusqu'à 15 mètres sans élans.


la hauteur de montée et de descente avec l’usage de son pouvoir est de 200 mètres maximum pour une distance de déplacement horizontale de 1.5 kilomètres au mieux.- A allure de marche uniquement -


(Validé par l’Administration le 13 Aout +90)