Mira Nymph'Ora

Mira Nymph'Ora
Chevalier Jedi Gardien
Genre
Féminin
Race
Twi'lek
Âge
36 ans
Lieu de naissance
Ryloth

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
56 ap. BY (36 ans)
Lieu de naissance
Ryloth
Affiliation

[ Archive : Mira Nymph'Ora  ]

 Mira Nymph'Ora naquit sur Ryloth dans une famille de cultivateurs de Ryll en l'an 56 après la bataille de Yavin. Elle avait deux sœurs, Jah'da et Noola ainsi qu'un frère, Ku'amar. Mira et sa sœur jumelle, Noola, étaient les cadettes de la famille. Mais alors qu'elles n'avaient que quatre ans, leurs parents n'eurent plus les moyens d'élever leurs enfants. Ils prirent alors la décision de se séparer de leurs trois filles et de les donner à la personne à qui ils devaient de l'argent contre l'acquittement de leurs dettes. Pendant prés de trois ans, Mira et ses sœurs apprirent à devoir respect et obéissance à leur maître. Puis, un matin, Mira fût conduite, sans aucune explication, chez un nouveau propriétaire qui appartenait à un autre clan et dût obéir à la nouvelle famille qu'elle servait : les Alda. Elle fût donc séparée de ses sœurs et n'eut plus jamais de leurs nouvelles. Son nom fut modifié, son nom de famille originel supprimé afin de montrer son appartenance à sa nouvelle " famille " et son statut d'esclave. Ainsi elle devint Mi'ralda ...

Le père, Evann'Alda et ses quatre fils composaient le Conseil du clan ce qui faisait de l'arrogance et le sentiment de supériorité les traits de caractère les plus notables des Alda. Par conséquent, Mira subit les pires sévices étant considérée comme une moins que rien. Lorsqu'elle eut neuf ans, Evann décéda dans des circonstances mystérieuses et tout le Conseil fût exilée dans les Terres Lumineuses afin de céder la place à une nouvelle génération. Avant ça, l'ainé des quatre fils décida de donner toutes les esclaves au célèbre Orphelinat de Neb Trys, qui est aussi une école de danse qui éduque les jeunes Twi'leks pour en faire des danseuses professionnelles aux charmes ravageurs, contre une petite somme d'argent qu'il voulait reverser aux nouveaux dirigeants du clan dans l'espoir d'être épargné... En vain.

Mira atterrit donc à Neb Trys et pendant sept ans on lui enseigna les arts de danser, de chanter et de séduire les hommes. Alors qu'elle atteignait ses seize ans, on considéra qu'elle était prête à être vendue sur le grand marché annuel fréquenté par des organisateurs de troupes théâtrales, de ballets, ou encore par des personnes aux idées moins... artistiques.

Ce jour là, deux jedi, Vischnei Sunwalker et Jyodas, étaient sur Ryloth pour une mission diplomatique et le destin, ou plutôt la Force, les conduisit sur le fameux marché de Neb Trys. Ce genre de marchés étant légal grâce à des contrats spéciaux, ils ne purent rien faire pour arrêter les organisateurs, par contre, ils furent attirés par une jeune Twi'lek, Mira. En effet Vischnei décela une activité singulière des midi-chloriens chez la jeune fille, ce qui voulait dire qu'elle serait certainement capable de maitriser la Force et de devenir Jedi.

Maître Sunwalker ramena donc Mira à l'académie Jedi qui se trouvait sur Rhen Var à l'époque. Malheureusement le Conseil Jedi décida qu'elle n'était pas apte à suivre une formation et qu'elle devait d'abord apprendre à vivre normalement dans une communauté. Elle resta donc à l'académie et créa des liens très fort avec certaines personnes tel que Tenshot Metalfly, qu'elle considérait comme son propre frère, Toryn Sana, Jyodas ou encore Naelle Zoldick. Après avoir passé un an auprès des Jedi, le Conseil lui accorda le titre de Padawan et la jeune Twi'lek fût placée sous la tutelle du Maître Jedi Nawocca. Elle renia alors le nom que lui avait donné Evan'Alda et reprit celui donné qu'on lui avait donné à sa naissance : Mira Nymph'Ora.

 Quelques temps après sa nomination en tant que padawan, elle se maria avec Jyodas. Le mariage fut dissolu 1 an plus tard, lorsque le Maître Jedi disparu en mission sur sa planète natale.

 Mira fut promue au rang de Chevalier Jedi 3 ans après son arrivée à l'académie.

 [ Relation avec Darth Sin - Accès refusé - Données confidentielles ]

[Relation & décès de Tenshot Metalfly -  Accès refusé - Données confidentielles  ]

[ Fin de la transmission ]


 [ Nouvelle entrée joint au dossier d'archive ]

Suite à la bataille de Rhen Var (dont elle se sentait responsable), Mira était dans un état psychologique particulièrement t instable, elle était devenue froide et distante, multipliant les aller-retours entre l'académie et Ryloth ainsi que les altercations avec le conseil. On lui confia tout de même deux padawan l'un après l'autre : Doran Fligey et Aynar Secura. Mais elle ne se sentait pas prête et décida de laisser ses apprentis et de s'exiler un certain temps sur Ryloth pour se recueillir sur la tombe de son frère, méditer et s'entrainer dans le but de retrouver la paix, les conditions extrêmes du désert de sa planète natale étant idéales pour revenir plus performant au sein du Nouvel Ordre Jedi.

La jeune Twi'lek revint finalement sur Yavin IV dans le but d'aider les Jedi contre une secte, les Répurgateurs et la nouvelle force de l'AG, les Inquisiteurs. Puisqu'elle était de retour, on lui confia un nouveau padawan, Tandar Shendar.

Suite à une mission Maitre Jedi Matt Dreis, lui confia une petite Twi'lek d'un an à la peau violette qu'il avait sauvé lors d'une mission. La Jedi s'attacha beaucoup à l'enfant et elle s'aperçut qu'elle était bien plus sensible à la Force qu'une personne dite normale. Mira retrouva tout de même la famille d'Anya Ber'yla pour leur rendre leur enfant, mais la famille suivait à la lettre les traditions Twi'lek et n'avait que faire d'une femelle. L'oncle d'Anya donna donc l'autorisation à Mira de devenir sa mère légale, ce qu'elle fit avant de la ramener sur Yavin IV pour s'occuper d'elle.

La jeune femme continua d'enseigner les préceptes de la Force à son padawan jusqu'à ce qu'il devienne lui même Chevalier, Mira était très fière d'avoir enfin réussi à mener à bien son rôle de Maitre.

 Malheureusement, Tandar Shendar se suicida peu de temps après sans laisser aucune explication derrière lui.

 Mira ne prit plus aucun padawan sous sa tutelle depuis ce tragique événement.

  [ Fin de la transmission ]

[ Fichier joint à la fiche archive " Mira Nymph'Ora " : Rapport de Mission sur Bespin ]

 Affrontement sur Bespin : la mission tourne mal lorsque les Chevaliers Impériaux débarquent dans la Cité, soutenus par une armée de Stormtroopers. Maitre Matt Dreis donne l'ordre aux Jedi qui commencent à être débordés, de faire évacuer les civils présents sur les lieux de la bataille tandis qu'il se charge lui-même de maintenir les soldats ennemis à distance de la navette de secours. Scorpio Antares, un des meilleurs Impériaux se joint alors à la lutte, bien décidé à défaire le Maitre Jedi, épuisé et grièvement blessé. Très vite, Scorpio prend le dessus dans le combat qui l'oppose à Matt, le projetant au sol et le désarme. Mira Nymph'Ora, dernière à monter dans la navette et témoin de la scène décide de rebrousser chemin pour porter secours à son ami et maître Jedi. Au moment ou l'Impérial s'apprête à achever son opposant, Mira se dresse devant lui et l'oblige à reculer. Vexé et irrité par le fait qu'un simple Chevalier ose s'opposer à lui, Scorpio engage le duel contre la jeune Twi'Lek. Dans les premiers instants, la jeune femme domine le combat et réussit même à blesser sérieusement l'Impérial. Furieux, ce dernier n'a pas de mal à renverser la tendance et à affaiblir son adversaire avant de réussir à la bloquer et l'empaler sur son sabre laser... Quelques minutes plus tard, Matt reprend connaissance et découvre son amie entre la vie et la mort. Voyant que l'humain sera trop faible pour la porter jusqu'au hangar ou les attend la navette, Mira ordonne au Maitre Jedi de s'enfuir sans elle, se sachant condamnée, ce qu'il fait finalement, à contrecœur. Lui-même très éprouvé par ces deux affrontements successifs, Scorpio décide de s'enfuir lâchement en déclenchant une dernière explosion avant de partir.

 [ Fin de la transmission ]

 [ Nouvelle entrée joint au dossier d'archive ]

 Quelques jours plus tard, les civils reprirent possession des lieux et ont déblayés les gravas. C'est là qu'un homme, Jo'luk Cereth, retrouva le corps inerte d'une Twi'lek rutian et s'aperçu qu'elle respirait encore. Les secours, déjà sur les lieux, lui administrèrent les premiers soins et la conduisirent rapidement à l'hôpital. Mis à part la plaie béante au niveau de l'abdomen, la Twi'lek souffrait de nombreuses fractures ainsi que de blessures dut à l'explosion. Après presque cinq mois de coma, la jeune femme revint enfin à elle. Les médecins purent alors constater que les gravas avaient écrasés ses lekkus, endommageant  sa mémoire à long terme et la rendant en partie amnésique. 

Très vite, la rumeur d'un Jedi déchu circula et le conseil des Jedi confia la mission ayant pour but de rapatrier Mira au Chevalier Denje May et ses padawan . Le chevalier Jedi n'eu aucun mal à retrouver la trace de Mira et se mit rapidement en contact avec Jo'luk Cereth. Ce dernier lui confia la bure déchirée et le sabre laser qu'il avait trouvé près du corps de la Twi'lek . Celui-ci contacta le conseil en lui envoyant la photo de la jeune Twi'lek amnésique avant de décider de la ramener sur Tython, convaincu de son affinité avec la Force. Arrivée à l'académie, Arrivée à l'académie, la Twi’lek passa devant le conseil qui reconnue l'ancien Chevalier Jedi, tombé au combat : Mira Nymph'Ora. DDevant l'amnésie de la jeune femme, les Maitres décidèrent de la réintégrer à l'Ordre, mais en tant que padawan afin qu'elle soit une nouvelle fois formée aux préceptes de la Force. Elle fut alors placée sous la tutelle de plusieurs Maitres et Chevaliers Jedi successifs. Mira quelques souvenirs de sa " première vie ", mais connait tout sur son passé grâce à un journal de bord qu'elle a commencé à son arrivée sur Rhen Var et grâce à ce journal et ses brides de souvenirs, elle s'est plus ou moins reconstitué une mémoire.

 [ Fin de la transmission ]

 [ Nouvelle entrée joint au dossier d'archive ]

Aujourd'hui Mira Nymph'Ora est à la tête d'un clan rebelle qui se compose d'une vingtaine d'hommes et de femmes qui luttent contre les différentes injustices qui sévissent sur Ryloth, mais aussi pour faire évoluer les mentalités vis à vis du statut des femmes et de l'esclavage. Sa fille adoptive, Anya est toujours avec elle et a commencé sa formation de Jedi auprès de sa mère.

 Mira ne cache pas sa condition d'ancien Jedi et se sert toujours de ses deux sabres.

Mira Nymph'Ora


Anya Nymph'Ora, aujourd'hui âgée de 14 ans


Description physique & morale

Genre
Féminin
Race
Twi'lek
Taille
1m96
Sensible
Oui

Mira s’est toujours battue avec 2 sabres lasers. Aujourd’hui elle porte l’un des deux sabres qu’elle a fabriqués quand elle a été élevée au rang de Chevalier Jedi, il a une lame bleue, ainsi que le sabre de Toryn Sana qu’il lui a confié en quittant l’académie et qui a une lame verte.

Mira possède aussi le double sabre laser qui appartenant à Tenshot Metalfly.

Description physique

Mira est plutôt grande pour une femelle Twi'lek, et malgré son entrainement de jedi qui lui confère une musculature un peu plus développée que la normale, elle garde toutes les autres caractéristiques associées à sa race et à son genre, à savoir les courbes et les formes avantageuses destinées à plaire aux hommes. Ses deux lekkus, à peine maculés de quelques taches aux différentes nuances de bleu et de blanc, sont plutôt longs et elle les fait souvent retomber sur sa poitrine ou enroule l'un des deux autour de son cou. Ses yeux son bleus clairs et virent au pourpre au contact du soleil de Ryloth.

La jeune femme ne porte pas les habits traditionnels jedi mis à part la longue bure noire qu'elle porte le plus souvent sur des combinaisons choisis par ses soins.

Description Morale

Mira est quelqu'un de très droite. Malgré son lien avec Darth Sin, elle n'a jamais trahi l'Ordre Jedi et a toujours œuvré dans l'intérêt de l'Ordre. Peu enclin aux accès de colère, elle a toujours été calme et raisonnée. Elle s'emploie le plus souvent à cacher ses émotions et travaille sur elle pour ne jamais se laisser déborder. Elle est très méfiante et sur la réserve lorsqu'elle ne connait pas quelqu'un. Et au contraire, elle est très protectrice envers ses amis proches. Depuis la mort de Tenshot Metalfly, la Twi'lek est en proie à une profonde tristesse, un fardeau qu'elle porte au quotidien et dont elle lutte tous les jours pour se défaire.

 Contrairement à beaucoup de Jedi, Mira déteste voler et a toujours été une piètre pilote, elle ne fait donc pas partie du Jedi Squadron.