Aiata Grimoald

Aiata Grimoald
Novice Sentinelle
Genre
Féminin
Race
Lannik
Âge
16 ans
Lieu de naissance
Onderon

Dernières activités

Relations

Biographie

Date de naissance
77 ap. BY (16 ans)
Lieu de naissance
Onderon
Affiliation

Cœur nomade, âme vagabonde, Aiata a toujours rêvé de voyagé, bercé par les anecdotes des pirates et autres aventuriers. Enfant, alors qu’elle jouait aux osselets sur les vieux pavés des ruelles au pied du temple d’Unifar, elle ne manquait pas de repérer les explorateurs tout justes débarqués. Elle se faufilait dans les tavernes pour les y suivre, en quête d’histoires d’autres mondes que les baroudeurs de l’espace de manquaient pas de raconter après quelques verres. Ses grandes oreilles pointues résonnaient pendant de longs jours de tout se qu’elle avait entendu. Aiata rêvassait souvent, son imagination l’emportant dans des contrés lointaines alors qu'elle contemplait l'horizon du haut des remparts de la ville pittoresque. 


Un jour, les pieds nus dans la vase d’une rivière disparaissant à travers l’épaisse jungle, alors qu’elle tentait désespérément de réaliser quelques ricochets, un galet se mit à flotter devant elle, mue par la volonté inconsciente de l'enfant. C'était le signe qu’Aiata attendait depuis toujours, la promesse d'un destin peu ordinaire pour une enfant des rues, égaré dans l’immense fourmilière de pierre. Bien qu’elle fût une étrangère loin des siens, et ceux pour d’obscures raisons, elle aimait l’endroit ou elle était depuis toujours. Le marché coloré de Malgan, les toits d’ardoise bleuté de la cité d’Iziz, elle trouvait ce lieu beau et paisible… Mais un brin ennuyeux, et de plus, il était temps de partir.


Elle avait entendu assez de légendes pour comprendre que sa place était parmi l'Ordre Jedi. Il était venu le moment d’écrire sa propre histoire plutôt que d'écouter celles des autres. Dans son baluchon, quelques trésors enfantins, des brioches encore tiède tout juste chapardé, un peu d’eau fraiche dans une gourde en peau de Fambass, deux-trois vêtements un peu élimés, et enfin le galet devenu son porte-bonheur. Malgré sa méfiance envers les inconnus, un soir sans lunes, elle se glissa à bord d’un vaisseau. Et c’est ainsi que la clandestine commença son périple à travers l’univers.

Description physique & morale

Genre
Féminin
Race
Lannik
Taille
1m21
Sensible
Oui

Du haut de ses 1m21, elle était plus grande que la moyenne des Lanniks, et ce d'à peine un centimètre. Cela lui a valu d'être prénommée Aiata "la mangeuse de nuages" lorsqu’elle fut en âge de susciter assez d’intérêt pour être appelé autrement que gamine ou canaille. Son nom de famille lui avait aussi été attribué par les habitants de Onderon, alors qu’ils avaient trouvé l'orpheline à la lisière d’une jungle obscure, Grimoald signifiant "bois sinistre". 


Que pouvons-nous dire encore sur Aiata? Plutôt téméraire et l'esprit combatif, les autres aspects qui définissent sa personnalité sont certainement son impatience, un plaisir certain à snober les ordres, un sens moral conséquent et une grande franchise. Ses cheveux en pagaille dissimule l'iroquoise propre aux Lanniks. Son tempérament est de mèche avec sa crinière vermeille, appuyé par son air farouche que laisse transparaitre ses iris opale de feu.


Sous ses allures de renarde espiègle au sourire mutin, elle sait faire preuve d’imagination et de ruse pour se sortir du pétrin. Son talent inné pour s’attirer des ennuis lui aura valut de développer sa capacité à improviser dans n’importe quel situation. Débrouillarde donc, sa présence sera fort appréciée dans les cas les plus désespérés. Bien que parfois, les choses prennent une tournure tout de même inquiétante, et ce indépendamment de sa volonté. Mais de nature enthousiasme et dynamique, Aiata ne laissera pas d'ombre obscurcir le tableau.


Toutefois, la petite Aiata est un brin bougon... Son visage semble être constitué pour afficher une moue boudeuse, dès que quelque chose lui déplait. Plus attendrissante qu’effrayante, la rouquine effrontée tentera tout de même un regard noir pour vous faire comprendre son mécontentement. Prenez au sérieux ses mises en garde silencieuse, les Lanniks sont plus tenace et costaux qu’il n’y parait. Mais loin de la rigueur typique de sa race, Aiata est très désordonné. La partie qui lui est attribué dans les dortoirs en témoigne, au plus grand désespoir de ses colocataires.