Siara Ant'k'yar

Siara Ant'k'yar
PNJ, Chevalier Jedi Gardien, Responsable de l'avant-poste de Yavin IV
Genre
Féminin
Race
Twi'lek
Âge
26 ans
Lieu de naissance
Coruscant

Biographie

Date de naissance
66 ap. BY (26 ans)
Lieu de naissance
Coruscant
Affiliation

Siara est née sur Coruscant au sein d'une famille de diplomates aisées. Son enfance et son adolescence l'avaient préparée au monde politique : faux sourire, mensonges et manipulations, ses parents n'avaient rien omis de lui enseigner. Très vite elle se mit à détester ces pratiques, les trouvant abjectes et dénués de moralité. Elle perdit rapidement toute estime envers ses parents, les jugeant comme de vulgaires tricheurs et usurpateurs, dégoûtée de voir leurs machinations pour conserver le pouvoir et en engranger toujours davantage sans jamais se soucier de traiter correctement les personnes dont ils avaient la charge.

Un jour, las de cette situation, elle fugua le domicile familiale. Mais la rue de Coruscant de fut pas tendre avec la jeune Aristocrate et il lui fallu bien vite apprendre à se battre pour sa vie. Il lui aurait été plus simple de simplement se cacher dans les recoins obscurs, mais Siara n'était pas du genre à laisser une injustice se dérouler sous ses yeux sans intervenir. Elle était peut-être réduit au rang de mendiante momentanément, mais ce n'était pour elle qu'une étape pour regagner sa liberté avant de reprendre la destinée qu'elle s'imaginait, celle d'une protectrice des faibles et des opprimés. Ainsi elle se trouve mêlée à plusieurs reprises aux affaires des gangs des bas fonds, ne pouvant s'empêcher de se porter aux secours des personnes se faisant dérober leurs biens ou pire. Et elle attira donc l'attention hostile d'un certain nombre d'individus peu fréquentables.

Il ne fait nul doute que laissée à elle-même, isolée dans les bas fonds et entourée d'une myriade d'ennemis, Siara aurait connu un destin funeste tôt ou tard. Cependant la Force semblait en avoir décidé autrement et un Jedi du nom de Quasheel S'lyss croisa sa route lors d'une de ses missions dans les zones d'ombre de Coruscant. Il senti en elle un farouche désir de justice ainsi qu'un puissant lien dormant avec la Force, et décida de la ramener avec lui à l'académie Jedi d'Ossus. Conquise par la philosophie Jedi qui épousait agréablement la plupart de ses convictions, Siara démarra son apprentissage.

Elle fut promue Chevalier Jedi quelques années plus tard et se tailla une solide réputation en tant que combattante acharnée.

Encore plus tard elle se trouva nommée Adjointe de l'Enclave de Yavin IV, sous les ordres de Jaren Kartys.

Elle demeura sur Yavin IV la majorité du temps, supervisant les affaires courantes et développant le centre d'entrainement Jedi. Toutefois lorsque les Sith passèrent à l'attaque elle se trouvait en transit dans l'espace et échappa au bombardement que subit l'enclave. Elle erra ensuite en solitaire un long moment, avant de finalement parvenir à renouer contact avec d'autres Jedi et à rejoindre la nouvelle enclave sur Mundo Codru où elle réside désormais.


[PNJ attribué à Jaren Kartys]

Description physique & morale

Genre
Féminin
Race
Twi'lek
Taille
1m72
Sensible
Oui



Siara est une femme franche et directe qui déteste la duplicité et le mensonge. Cela ne signifie pas pour autant qu'elle est incapable de mentir, bien au contraire elle excelle dans cet exercice, mais elle ne s'abaisse à cela uniquement s'il s'agit du seul et unique moyen de remplir ses devoirs Jedi. 

Son comportement peut sembler hautain et vaniteux à l'occasion, entre ses manières autoritaires et impérieuses hérités de sa famille aristocratique. De plus elle fait rarement l'effort de dissimuler son dédain pour les personnes qu'elle n'apprécie pas, tels que ceux gaspillant leurs potentiels ou encore ceux qui abusent de leurs pouvoirs pour écraser les autres. En compagnie de personne apprécié elle se détend grandement, pouvant se fendre de plaisanteries et de sourires sincères. Elle apprécie plus particulièrement la compagnie des enfants et des jeunes apprentis avec lesquels elle peut faire preuve d'une douceur maternelle.

Siara considère la noblesse comme une "vertue", et considère qu'il ne s'agit pas de quelque chose d'héréditaire mais d'une qualité de caractère. Ainsi pour elle, de la même façon qu'il y a des individus plus courageux que d'autres, il y a des individus naturellement nobles. Sa définition de la noblesse englobe plusieurs concept tels que le fait de protéger les faibles, la compassion envers autrui, le sens du devoir et une loyauté sans faille. Elle porte en très haute estime toutes les personnes répondant à ces critères, et considère tous les autres avec méfiance.