Aileen Yssah

Prestige

Identité civile

Sexe Feminin
Race Firrerreo
Naissance Le 4 mars +73 sur Firrerre (18 ans)
Taille 1m45
Qualités Motivée, ponctuelle, calme, généreuse.
Défauts Trop décontractée, naïve, rêveuse.

Statut académique

Grade Novice
Formation Tronc commun (Aspiration Guérisseur)
Disponiblité Service actif de l'Ordre
Formateur(s)
Lignée Dreis, Elestel
Chambre Chambre I
Alignement : Neutre

Dernières actualités de Aileen

  • Aileen Yssah
    Aileen Yssah fait sa première semaine et de mie de cuve avec une peluche dans les bras, s'est faite transpersée entièrement par un sabre proche du coeur.. Le 10 février à 02h09.
  • Aileen Yssah
    Aileen Yssah se concentre sur son apprentissage en plus d'assurer les soins à l'infirmerie avec ses collègues... Avec la Télékinésie parvient à faire voler un objet léger lentement. <.< Le 30 janvier à 13h03.
  • Aileen Yssah
    Aileen Yssah note à moi-même : rattraper la pierre en télékinésie au lieu de se la prendre dans la face... Le 23 janvier à 20h54.
Les actualités plus anciennes sont visibles via l'onglet "Actualités".

Relations

Biographie

Je suis issue d'une famille de réfugiés de la guerre. Mes parents ont survécus à l'attaque des Yuuzhan Vong et ils sont allés se réfugiés sur une planète habitable dont les fugitifs étaient tolérés, mais sous contrôle. Cette planète vivait de culture et de cohésions avec toutes sortes d'individus.

On a donc décidé de partir sur Chandrilla afin de pouvoir échapper à la menace qui planait sur nous. Nous nous sommes enfuis à bord d'une navette de cargaison. Enfin quand je dis nous, c'est mes parents, moi je n'étais pas née à ce moment là. Leur choix de destination : Chandrilla. Bien que la planète soit sous pavillon ennemi à notre peuple, on a quand même réussi à s'installer et à négocier un asile politique. Vu qu'ils acceptent assez bien la variété des communautés présentes c'est tout à l'avantage de mes parents. Ils ont donc pu se bâtir une ferme agricole, pour mieux se fondre dans le décor. Ils vivent cachés.

A ma naissance, ils m'ont donnés le nom d'Aileen, mais pour des raisons de sécurités, ils ont décidés de m'appeler par un autre nom "Yusa". De mes petites mains, j'ai donc travaillée la terre encore et encore dès mon plus jeune âge. J'ai fais beaucoup d'exercice physique et sportif. Ce qui me permet d'entretenir une bonne agilité et un corps sur lequel je peux compté. Les naissances ayant été rigoureusement contrôlés, je suis fille unique et n'ai pas de frère ou de sœur pour m'aider dans ma tâche dans les champs.

De temps en temps, mes parents m'apprennent le savoir de mon peuple quand on est certains d'êtres seuls et que personne ne peut nous déranger. J'apprends alors l'origine de mon nom et le faux que je porte est par mesure de sécurité, je comprend bien cela, et j'apprends également que nous sommes prédisposé au soin, je décide donc d'essayer de travaillé cette faculté et à la développer naturellement.

Mes dons se sont révélés tardivement, vers mes 16 ans. Alors que j'étais assise prêt de la falaise non loin de mes parents, je me tenais là les deux pieds dans le vide. Quand soudain du haut de la montagne sur laquelle on était un rocher de petite taille survint pile dans ma trajectoire. N'ayant pas le temps de l'éviter je tendis mes mains brusquement pour me protégé et ma peau vira à l'argent pour la première fois également. Car la peur était intense et réelle. Le rocher fut un tout petit peu dévier de sa course m'évitant ainsi de me fracasser le crâne sur la parois. J'ai quand même prise cher à mon bras droit qui a servi de bouclier, mais comme on a une bonne capacité de guérison, ce fut vite oublié. Depuis ce jour, il fallait que je cherche à comprendre comment j'avais pu dévier ce rocher en pleine course. Ce n'était clairement pas naturel.

Mes parents croyaient durs comme fers que je pourrais faire de grande choses plus tard. C'est donc avec cette volonté qu'à l'âge de mes dix huit ans, je pu m'envoler vers les Jedis, comme une personne "libre" et affranchie de tout devoir ou tout esclavage. Cet espoir qu'ils me portaient était à la fois un fardeau et un encouragement à aller de l'avant. Je ne voulais pas les décevoir en échouant. Ils sont persuadés que j'ai une certaine affinité avec une force. Et afin de vérifier cela, ils m'ont conseillé d'aller vers les Jedis. Dans un premier lieu. Je pourrais ensuite faire ce que je veux de mon futur.

Il faut que je me trouve un but... Je veux en savoir plus sur ceux qui nous ont exterminés, je veux éviter une nouvelle tragédie à d'autres peuples et pour ça je suis prête à faire bien des choses. Je suis jeune dynamique et motivée ! J'ai l'avenir devant moi pour aider ceux dans le besoin.

Description physique et morale

Mes cheveux sont verts foncés. Et ma peau est dorée, elle vire à l'argenté selon mes émotions : notamment la peur. Je fais 1m45 à l'âge de 18 ans et à mes yeux je possède une membrane me permettant de voir très bien sous l'eau. Qui plus est : ma petite taille me donne une bonne agilité. Autre détail anecdotique je porte un habit simple blanc : typique des guérisseurs.

Je suis motivée à éradiquer les famines, les effusions de sangs, la colère, les méchants du monde. Ce qu'ils ont fait à mon peuple jamais je ne leur pardonnerais. Depuis ce jour, j'ai décidée de mettre mes capacités aux services de ceux qui en ont besoins. En clair, je suis une altruiste prônant la liberté et une éternelle rêveuse. Cependant ma place n'est pas sur les champs de batailles : elle est dans un post de soin, car je ne peux pas me battre à l'heure actuelle. C'est l'endroit où je serais encore le plus utile.

Dans mon travail, je suis très ponctuelle, je fais des efforts pour apprendre les langues étrangères, je suis motivée à aller de l'avant et je n'ai pas peur de me jetée à l'eau. Je suis plutôt sociale, mais je n'aime pas ceux qui jugent les autres par leur passé, les mesquins et les traitres me sortent par les yeux, oh là oui on pourrait me mettre hors de moi si un traitre est dans mon groupe. De plus, je déteste tout ce qui est attrait au rouge. Le fruit, le sang, le légume, le tissu. Vraiment tout ce qui est rouge, je n'aime pas. A ce qu'il paraît j'aurais la main verte, mais ça j'en suis pas si sûre...