Base de données

Archive Databank

Règles de jeu (inrp)

Blessure et mort des personnages
Blessure et mort des personnages

Pouvoir des joueurs

Un joueur, au travers de son RP, ne peut pas imposer de dommages à un autre Personnage-Joueur (PJ) ou à un PNJ directement sous le contrôle d'un Narrateur.

Pouvoirs des MJs

Tout joueur faisant office de MJ (en créant une mission, ou en étant désigné par le créateur d'une mission pour l'épauler) peut imposer à un PJ des blessures légères. Ces blessures ne doivent avoir aucun impact à long terme, et doivent pouvoir être soignées par des soins conventionnels.
Exemples : coupures superficielles, contusion, perte de connaissance ...

Membres de la commission

Les MC peuvent imposer à un PJ des blessures graves, demandant des soins importants et pouvant avoir des conséquences à long terme. Le PJ doit toujours être informé en amont que son action risque d'entrainer cette conséquence, et se voir offrir la possibilité de modifier son action pour l'empêcher.
Les blessures permanentes (perte de membre, de sens...) doivent avoir l'accord de la majorité de la Commission.

Pour toutes les catégories précédentes, si un joueur procéde à une action qui devrait logiquement entrainer sa mort, le joueur doit être informé et l'action doit être invalidée. Si le joueur persiste, se référer à la catégorie Admin.

Pouvoir des Admins

Seuls les admins peuvent imposer la mort d'un personnage, à condition d'une décision unanime. Généralement cela devrait résulter d'une volonté du joueur contrôlant le personnage.

Dans les autres cas où ce serait un MJ qui souhaiterait l'imposer suite à des actions du joueur, ce dernier doit toujours se voir offrir des solutions alternatives, incluant une modification du RP, un rollback ou autre moyen, avant que la mort ne soit envisagée.

Le contrôle de la vie ou de la mort de son personnage est un droit historique important sur le noj.